Bourse > Actualités > Points de marché > Marché : La contraction se poursuit dans l'industrie française

Marché : La contraction se poursuit dans l'industrie française

La contraction se poursuit dans l'industrie françaiseLa contraction se poursuit dans l'industrie française

PARIS (Reuters) - La contraction de l'activité du secteur manufacturier français s'est poursuivie en octobre, confirment mercredi les résultats définitifs de l'enquête Markit auprès des directeurs d'achats, qui montrent toutefois une légère hausse des effectifs des entreprises industrielles sur la période.

L'indice PMI s'inscrit à 48,5 contre 48,2 en septembre qui correspondait à son plus bas niveau depuis juillet 2009. Une première estimation "flash", le 24 octobre, l'avait donné à 49,0.

La faiblesse du secteur manufacturier français résulte essentiellement d'une nouvelle diminution du volume des nouvelles commandes en octobre, le taux de contraction des ventes affichant son plus haut niveau depuis mai 2009.

"L'accélération de la baisse du volume des nouvelles commandes observée en octobre suggère un maintien de la faiblesse du secteur manufacturier français au cours du quatrième trimestre", prévient Jack Kennedy, économiste senior de Markit, responsable de l'étude.

"Les fabricants sont nombreux à signaler un affaiblissement de la demande ainsi que des reports de commandes, l'incertitude entourant l'évolution de la crise de la dette européenne affectant désormais le marché intérieur. Plus cette inquiétude persistera, plus grands seront les risques de contraction durable de l'activité", ajoute-t-il.

Marc Joanny

Copyright © 2011 Thomson Reuters

Je donne mon avis

TÉLÉCHARGEZ GRATUITEMENT L’APPLI
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...