Bourse > Actualités > Points de marché > Marché : La chine devrait assouplir sa politique monétaire dès décembre

Marché : La chine devrait assouplir sa politique monétaire dès décembre

La chine devrait assouplir sa politique monétaire dès décembreLa chine devrait assouplir sa politique monétaire dès décembre

PEKIN (Reuters) - La Chine va entamer un cycle d'assouplissement de sa politique monétaire dès le mois prochain, via un abaissement du taux de réserves obligatoires imposé aux banques, signe que le pays redoute les conséquences du ralentissement économique mondial, selon une enquête publiée mardi par Reuters.

Sur 19 analystes interrogés, 10 pensent que la banque centrale chinoise va baisser de 50 points de base ce taux de réserves obligatoires, actuellement à 21,5%, un niveau qui, selon les banques, pèse sur leur rentabilité et leur capacité de prêts.

Il y a deux semaines, la banque centrale chinoise a dit que la Chine était prête si nécessaire à ajuster sa politique monétaire.

Huit analystes sont d'avis que la baisse du taux de réserves obligatoires interviendra au premier trimestre 2012 et un seul analyste table sur le deuxième trimestre.

La semaine dernière, une majorité d'intervenants sur les marchés ne voyait pas de mesure d'assouplissement avant le premier trimestre 2012, mais l'aggravation de la crise de la dette en zone euro pourrait précipiter la décision des autorités monétaires chinoises.

Les pressions inflationnistes ont conduit ces dernières à relever à plusieurs reprises les taux d'intérêt et les réserves obligatoires des banques depuis octobre 2010.

Depuis, l'inflation a quelque peu décéléré, à 5,5% le mois dernier, mais elle reste supérieure à l'objectif officiel de 4%.

La banque centrale chinoise n'a pas pris de mesure de resserrement monétaire d'importance depuis la mi-juillet de façon à ne pas entraver la croissance à un moment où la crise en Europe affecte les exportations.

La croissance économique chinoise devrait ralentir à 8,5% en 2012, après une croissance estimée à 9,3% cette année, en raison d'une demande extérieure moins importante.

Service économique Chine, Benoit Van Overstraeten pour le service français, édité par Dominique Rodriguez

Copyright © 2011 Thomson Reuters

Je donne mon avis

TÉLÉCHARGEZ GRATUITEMENT L’APPLI
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...