Bourse > Actualités > Points de marché > Marché : La Bourse de Paris sans tendance avant les statistiques US

Marché : La Bourse de Paris sans tendance avant les statistiques US

Palais BrongniartPalais Brongniart

(Tradingsat.com) - Le CAC 40 faisait du surplace jeudi à mi-séance, oscillant étroitement autour de l’équilibre (+0,09% à 3668 points à 13h30), insensible aux prises de bénéfices observées hier soir sur les marchés américains avec la résurgence des craintes concernant les négociations sur la « falaise budgétaire ». Ce regain d’inquiétude s’est manifesté après que le directeur de la communication de la Maison Blanche a indiqué que le Président Obama mettrait son veto au « plan B » proposé par les Républicains pour rééquilibrer le budget.

Dans un contexte d’attente d’un futur compromis entre le Président américain et le leader républicain, John Boehner, les investisseurs limitent les prises d’initiatives. D’autant plus qu’avec une hausse de près de 10% depuis la fin novembre, le marché parisien a peut-être déjà enregistré son « rally de fin d’année » aux yeux des investisseurs.

La publication à 14h30 des chiffres hebdomadaires du chômage et de la troisième estimation du PIB (troisième trimestre), puis à 16h00, des ventes de logements anciens et de l’indice de la FED de Philadelphie, pourrait néanmoins changer la donne.

Au palmarès des valeurs du CAC40, Crédit Agricole gagne un peu plus de 1% à 6,25 euros, profitant d’un relèvement d’objectif de cours d’Exane BNP Paribas (+12% à 7,5 euros). Alcatel-Lucent résiste aux prises de bénéfices en grappillant 0,5% à 1,06 euro après un bond de 25% en quatre séances. D’après Les Echos, le gouvernement travaillerait activement « sécuriser » au moins une partie de l’activité de câbles sous-marins de l’équipementier télécoms, qui pourrait être rachetée par France Télécom.

Largement anticipée, l’annonce de la signature par PSA Peugeot Citroën (PSA) et General Motors (GM) d’accords importants dans la mise en place de leur Alliance stratégique mondiale ne provoque aucune réaction. L’action Peugeot est stable à 5,59 euros. Les deux partenaires ont signé des accords définitifs sur trois projets de véhicules et pour créer une organisation commune des achats en Europe.

Lanterne rouge du CAC 40, la SSII Capgemini abandonne 2,8% à 33,5 euros, affectée par une publication trimestrielle décevante de la part de sa concurrente américain Accenture.

Hors indice phare, Soitec s’illustre avec un gain de 2% à 2,68 euros en tête du SBF 120, après que le groupe a annoncé l’inauguration officielle à San Diego de son site de production de modules solaires pour l’Amérique du Nord. En bas de classement, Areva chute en revanche de 4% à 12,9 euros au lendemain d’un avertissement sur son excédent brut d'exploitation pour 2013, en raison de retards de financements de certains projets dans les énergies renouvelables.

A noter la suspension de cotation de NYSE Euronext. D'après le Wall Street Journal, IntercontinentalExchange (ICE) aurait entamé des discussions en vue d'un éventuel rapprochement.

Sur le marché des changes, l’euro reprend sa marche en avant face au billet vert à 1,3257 dollars. La devise européenne avait faibli mercredi soir après avoir brièvement franchi la barre de 1,33 dollar. Du côté des matières premières, le baril WTI refranchit les 90 dollars (+0,46% à 90,07 dollars) tandis que l’once d’or s’inscrit en légère hausse de 0,12% à 1671 dollars.

Je donne mon avis

TÉLÉCHARGEZ GRATUITEMENT L’APPLI
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...