Bourse > Actualités > Points de marché > Marché : La Bourse de Paris en panne d'introduction

Marché : La Bourse de Paris en panne d'introduction

(Tradingsat.com) - Où t’es IPO, où t’es ? Voilà ce que doivent se dire les investisseurs après plus de trois mois de Bourse en 2016. Un constat que semble également partager le cabinet Ernst & Young dans son rapport trimestriel sur les introductions en Bourse.

En effet, au titre du premier trimestre 2016, 167 IPO ont été enregistrées au niveau mondial pour un montant total de 12,1 milliards de dollars, indique l’étude. Une activité en très forte baisse par rapport à la même période en 2015 que ce soit en volume (-39%) et en valeur (-70%), soit le premier trimestre le plus faible depuis 2009.

Aucune zone géographique n’est épargnée par cette évolution. Ainsi, l’Asie-Pacifique, qui domine toujours le marché avec 61% du volume total et 54% du montant total, a vu son activité chuter de 31% en volume et de 55% en valeur. Une situation qui s'est encore plus dégradée aux Etats-Unis. En effet, au pays de l'Oncle Sam, les introductions sont en net recul de 88% (seulement 10 opérations et toutes dans le secteur de la santé) à 753 millions de dollars.

Pour expliquer cette chute, Ernst & Young pointe dans son rapport trois facteurs, à savoir un ralentissement économique mondial, une volatilité accrue sur les marchés ainsi que la baisse des prix du pétrole.

Calme plat à la Bourse de Paris

Et la Bourse de Paris dans tout ça ? C’est le calme plat. Aucune opération n’a été effectuée depuis le début d’année 2016 et il faut remonter au 23 décembre dernier pour trouver trace d’une introduction sur la place parisienne. C’était DBT qui s’y était collé, levant un peu plus de 9 millions d’euros.

Désormais, on attend toujours de savoir qui sera la première société à sauter le pas. Pendant un moment, le marché a cru que le groupe SMCP (Sandro Maje Claudie Pierlot) serait l’heureux élu. Mais la société de prêt-à-porter de « luxe accessible » a préféré céder aux sirènes du chinois Ruyi et a donc décidé d’annuler l’opération.

Finalement, cela pourrait se jouer entre GeNeuro, une société spécialisée dans le traitement de la sclérose en plaque, et Witbe, une « french tech » spécialisée dans la surveillance des réseaux télécoms dont les dates d’introduction sont prévues 18 et 19 avril. Il sera donc difficile de répéter l’excellente année 2015, qui avait vu plus de 30 entreprises s’introduire sur Euronext Paris.

Je donne mon avis

TÉLÉCHARGEZ GRATUITEMENT L’APPLI
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...