Bourse > Actualités > Points de marché > Marché : La bce, plus sombre pour l'économie, apporte de la liquidité

Marché : La bce, plus sombre pour l'économie, apporte de la liquidité

tradingsat

par Paul Carrel

BERLIN (Reuters) - La Banque centrale européenne (BCE) estime que les menaces se sont intensifiées pour l'économie de la zone euro et elle fournira aux banques de la liquidité à long terme pour éviter un nouvel assèchement de la liquidité (credit crunch).

La BCE a laissé ses taux directeurs inchangés ce jeudi - son taux de refinancement restant donc à 1,5%, comme s'y attendaient les marchés le plus souvent - au terme de la dernière réunion de son président Jean-Claude Trichet, qui transmettra le flambeau à son successeur Mario Draghi à la fin du mois.

La Banque d'Angleterre a elle aussi observé le statu quo mais elle a annoncé qu'elle injectait 75 milliards de sterling de plus dans l'économie britannique.

"Les perspectives économiques restent soumises à une incertitude particulièrement élevée et à des risques à la baisse intensifiés", a dit Jean-Claude Trichet lors de sa traditionnelle conférence de presse, qui se tenait cette fois-ci à Berlin.

Son diagnostic est plus sombre que le mois dernier, lorsqu'il s'était limité à déceler des risques à la baisse, et les investisseurs pourraient bien en déduire qu'une baisse des taux se prépare.

La BCE a relevé ses taux par deux fois cette année et il se peut qu'un taux d'inflation passé à 3% le mois dernier, alors que son objectif est d'un peu moins de 2%, l'ait empêchée de renverser la vapeur sur le champ.

"L'inflation est restée élevée... et restera sans doute supérieure à 2% dans les mois à venir avant de diminuer par la suite", a observé le président de la banque centrale.

"Il est probable à présent que la BCE prépare une baisse des taux dans les quatre mois à venir, d'ici mars au plus tard", a commenté Holger Schmieding, économiste chez Berenberg Bank.

RIEN À FAIRE AVEC LE FESF

Pour aider les banques à résister à une aggravation de la crise de la dette souveraine en Europe et aux tensions croissantes sur le marché interbancaire, la BCE a relancé ses appels d'offres à un an et un peu plus, l'un ayant lieu ce mois-ci et l'autre en décembre.

"Le Conseil des gouverneurs a décidé de mener deux opérations de refinancement à plus long terme, l'une d'une maturité de 12 mois approximativement en octobre et l'autre d'une maturité de 13 mois approximativement en décembre; ces opérations seront menées suivant les procédures standard du taux fixe avec allocation illimitée", a expliqué Jean-Claude Trichet.

Les appels d'offres à un an ont été instaurés en juin 2009 et la première opération de ce titre a suscité une allocation sans précédent de 442 milliards d'euros.

Jean-Claude Trichet a ajouté que la BCE reprendrait ses achats d'obligations sécurisées, en rouvrant le programme de 60 milliards d'euros appliqué de 2009 à 2010. Elle consacrera cette fois-ci 40 milliards d'euros à la chose sur une période de 12 mois à partir de novembre, les opérations se déroulant à la fois sur les marché primaire et secondaire.

"L'apporte de liquidité et les modes d'allocation pour les opérations de refinancement feront toujours en sorte que les banques de la zone euro ne subissent pas de tensions pour ce qui concerne la liquidité", a observé Jean-Claude Trichet. "Toutes les mesures non conventionnelles prises durant la période de tensions aigües sur le marché sont, par nature, temporaire".

Bien qu'usant de mesures dites non conventionnelles, Jean-Claude Trichet n'en a pas moins prôné une certaine orthodoxie dans les moyens d'action de la BCE. Il a ainsi rejeté l'idée de transformer le Fonds européen de stabilité financière (FESF) en un établissement financier qui pourrait solliciter des fonds de la part de l'institut d'émission.

"Je dirais (...) que le Conseil des gouverneurs ne considère pas qu'il serait approprié que la BCE démultiplie le FESF", a-t-il dit.

Avec Mike Peacock, Wilfrid Exbrayat pour le service français, édité par Benoît Van Overstraeten

Copyright © 2011 Thomson Reuters

Je donne mon avis

TÉLÉCHARGEZ GRATUITEMENT L’APPLI
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...