Bourse > Actualités > Points de marché > Marché : La banque du japon étend son programme de rachat d'actifs

Marché : La banque du japon étend son programme de rachat d'actifs

La banque du japon étend son programme de rachat d'actifsLa banque du japon étend son programme de rachat d'actifs

TOKYO (Reuters) - La Banque du Japon a annoncé vendredi un nouvel assouplissement de sa politique monétaire, en s'engageant d'une part à augmenter son programme d'achats d'actifs de 10.000 milliards de yens (94 milliards d'euros) et d'autre part à acquérir des obligations souveraines de maturité plus longue.

Malgré des signes de plus en plus nombreux d'une reprise de la troisième puissance économique mondiale, la banque centrale japonaise prend ainsi des mesures de soutien à l'activité pour la deuxième fois en un peu plus de deux mois et affiche sa détermination à lutter contre le phénomène de déflation qui plombe le pays depuis plus de dix ans.

Les économistes avaient anticipé une augmentation du programme de rachats d'actifs deux fois moindre. La BoJ les a également surpris en annonçant qu'elle accroîtrait ses achats d'actifs plus risqués comme les fonds négociables en Bourse et les fonds de placement immobilier.

"La BoJ a fait un peu plus que ce que nous attendions, alors sa décision est une bonne surprise" commente Masamichi Adachi, économiste chez JPMorgan Securities.

"La banque tente de faire passer le message qu'elle soutient le marché et la reprise économique, comme elle l'a fait en février. C'est un pas dans la bonne direction et nous pensons que la BoJ doit faire encore davantage pour encourager l'économie."

La décision de la BoJ, prise à l'unanimité, porte son programme de rachat d'actifs à 40.000 milliards de yens. Le taux directeur reste inchangé, dans une fourchette de zéro à 0,1%.

Aussitôt après la décision de la BoJ, le yen a reculé face au dollar. Il a par la suite effacé ses pertes et, vers 06h40 GMT, gagnait plus de 0,3% face au billet vert et à l'euro.

La BoJ a estimé qu'il ne lui faudrait pas "trop longtemps" avant d'atteindre son objectif d'une inflation de 1%, ce qui pourrait tempérer les attentes de nouvelles mesures agressives d'assouplissement monétaire.

Elle a également jugé de plus en plus évident que la troisième économie mondiale était sur la voie de la reprise. Une série d'indicateurs publiés vendredi a abondé en son sens.

La production industrielle du Japon a crû de 1,0% en mars, enregistrant sa hausse la plus marquée en trois mois à la faveur d'une stabilisation de la demande extérieure et de la reconstruction des zones du pays frappées par le séisme et le tsunami un an auparavant.

Toujours en mars, les ventes au détail ont bondi de 10,3% en rythme annuel, contre une hausse de 9,8% attendue par les analystes, tandis que les dépenses des ménages ont grimpé de 3,4% en termes réels, après avoir crû de 2,3% en février.

Le taux de chômage est quant à lui resté stable le mois dernier, à 4,5%.

Leika Kihara et Rie Ishiguro; Natalie Huet pour le service français, édité par Benoit Van Overstraeten

Copyright © 2012 Thomson Reuters

Je donne mon avis

TÉLÉCHARGEZ GRATUITEMENT L’APPLI
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...