Bourse > Actualités > Points de marché > Marché : L'once repart à l'assaut des 1.620 dollars.

Marché : L'once repart à l'assaut des 1.620 dollars.

tradingsat

(CercleFinance.com) - Porté par un nouveau durcissement des tensions géopolitiques qui entourent l'Iran, le prix du métal jaune continuait d'approcher d'un important seuil technique. Au terme du 1er fixing du jour sur le marché de Londres, l'once d'or cotait 1.614,5 dollars (+ 1,5 dollar par rapport au précédent fixing d'hier après-midi) et 1.256,32 euros (+ 10,7 euros).

Sur le marché de Luxembourg ce matin, le lingot d'un kilo est repassé au-dessus des 40.000 euros. Le gramme a donc repris les 40 euros, ce qui ne s'était pas produit depuis le 21 décembre, selon les cours mis à disposition par la Bourse du Grand-duché.

Dans son dernier commentaire, le négociant en or helvétique MKS Finance souligne que l'annonce d'un prochain l'accord des gouvernements européen mettant sous embargo le pétrole iranien a “catapulté” le prix de l'or à un plus haut de deux semaines, vers 1.614-16.15 dollars hier.

En effet, “avant la fin du mois”, explique Aurel BGC, “les modalités et la date de début de l'embargo seront officiellement annoncées. Début décembre, la Grèce, qui se procure à crédit environ 50% de son pétrole auprès de l'Iran, s'était opposée à cet embargo. Mais le consensus est aujourd'hui total pour un embargo. Téhéran fournit environ 450.000 barils par jour aux Etats membres de l'UE.” Triland Metals soulignait aussi le rôle joué par les tensions géopolitiques dans la hausse du prix du métal. La hausse de l'or semble d'autant plus remarquable au courtier en métaux de Mitsubishi qu'elle est intervenue alors même que l'euro baissait face au dollar, “ce qui interrompt la corrélation dollar/or pour l'instant”.

L'instabilité croissante au Moyen-Orient semble devoir redonner à l'or le statut de valeur refuge qu'il avait perdu, indique MKS.

Aucun mouvement du côté du SPDR Gold Shares, le principal ETF gagé sur de l'or au monde, dont l'encours était stable hier à 1.254,57 tonnes, comme tel est le cas depuis le 22 décembre.

Le son de cloche est pratiquement le même pour l'indice Gldtons, qui additionne les encours d'une douzaine de produits financiers similaires. Il pointait à 2.355,3 tonnes hier, contre 2.351,5 tonnes le 22 décembre.

D'un point de vue technique, les analystes de ScotiaMocatta égrènent le décompte des séances de hausse : hier à 1.613 dollars sur le spot américain, l'once aura donc progressé pour la 4ème séance d'affilée après un point bas marqué sur les 1.523. Des résistances sont identifiées à 1.632 dollars (1.625 dollars, selon les calculs de Triland), ce qui correspond à la moyenne mobile à 200 jours selon les analystes, puis à 1.641. Les ventes pourraient s'intensifier vers 1.629 dollars, ajoutent-ils.

“Une clôture au-delà des 1.700 dollars rendrait de nouveau haussière la perspective à moyen terme”, souligne encore Triland.

Copyright (c) 2012 CercleFinance.com. Tous droits réservés.

Je donne mon avis

TÉLÉCHARGEZ GRATUITEMENT L’APPLI
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...