Bourse > Actualités > Points de marché > Marché : L'italie n'accepterait qu'une surveillance ciblée par le fmi

Marché : L'italie n'accepterait qu'une surveillance ciblée par le fmi

L'italie n'accepterait qu'une surveillance ciblée par le fmiL'italie n'accepterait qu'une surveillance ciblée par le fmi

CANNES, Alpes-Maritimes (Reuters) - Plusieurs responsables italiens se sont déclarés vendredi disposés à ce que le Fonds monétaire international (FMI) veille à la mise en oeuvre des engagements donnés le 27 octobre à l'Union européenne, mais ils ont rejeté l'idée d'un traitement spécifique réservé à Rome.

"Nous démentons l'existence d'un accord sur la surveillance de l'Italie par le FMI. C'est l'ensemble de la zone euro qui est sous tension, Italie et Espagne incluses. Rome est disposée à demander des conseils au FMI uniquement pour ce qui concerne les conclusions de l'Eurogroupe du 27 octobre", a dit l'un des responsables.

Janet McBride, Marc Angrand pour le service français, édité par Benoît Van Overstraeten

Copyright © 2011 Thomson Reuters

Je donne mon avis

TÉLÉCHARGEZ GRATUITEMENT L’APPLI
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...