Bourse > Actualités > Points de marché > Marché : L'excédent commercial de la chine diminue en septembre

Marché : L'excédent commercial de la chine diminue en septembre

L'excédent commercial de la chine diminue en septembreL'excédent commercial de la chine diminue en septembre

par Koh Gui Qing et Aileen Wang

PEKIN (Reuters) - L'excédent commercial chinois a diminué en septembre pour le deuxième mois consécutif, reflétant les faiblesses de l'économie mondiale et le ralentissement en Chine elle-même.

La croissance des importations comme des exportations a décéléré le mois dernier. L'accentuation de la crise de la dette en Europe et la croissance ralentie aux Etats-Unis expliquent cette tendance, ce qui pourrait renforcer les autorités chinoises dans le conflit sur le niveau du yuan.

"La hausse du taux de change du renminbi pourrait limiter la marge de croissance des exportations", a d'ailleurs promptement déploré Lu Peijun, vice-directeur des douanes chinoises, lors d'une conférence de presse.

"La Chine reste confrontée à une pression inflationniste importée relativement forte et les conditions du commerce extérieur se détériorent aussi", a-t-il ajouté.

Les exportations se sont accrues de 17,1% le mois dernier par rapport à septembre 2010, après un taux de croissance de 24,5% le mois précédent, selon les données publiées jeudi par l'office des douanes.

Dans le même temps, les importations ont progressé de 20,9% sur un an contre 30,2% en août.

L'excédent de la balance commerciale de la Chine est ainsi ressortie à 14,5 milliards de dollars en septembre, contre 16,3 milliards attendus en moyenne par les économistes et après 17,8 milliards en août. Cela représente moins de la moitié de l'excédent de juillet, qui s'élevait à 31,5 milliards.

Sur douze mois, l'excédent commercial s'affiche à 180,3 milliards de dollars.

"La croissance des exportations en septembre a été bien plus faible que ce qu'attendaient les marchés, traduisant les toussotements de l'économie mondiale, et nous nous attendons à ce que cette tendance au ralentissement des exportations se poursuive dans les mois à venir", analyse Wang Hu, de Guotai Junan Securities, à Shanghai.

"Le rétrécissement de l'excédent commercial et le ralentissement de l'inflation importée pourraient atténuer la pression sur Pékin à accélérer l'appréciation du yuan", note pour sa part Du Zhengzheng, analyste chez China Development Bank Securities.

Des économistes, relayés par des responsables politiques occidentaux, jugent que la devise chinoise est sous-évaluée, ce qui confère un avantage aux produits 'made in China' sur les marchés internationaux.

A Washington, le Sénat a adopté mardi un projet de loi qui pourrait contraindre Pékin à relever le cours de sa devise sous peine de voir les importations de produits chinois taxées. La Chine dénonce un protectionnisme déguisé et une entrave aux règles du commerce mondial. (voir )

L'excédent commercial de la Chine vis-à-vis des Etats-Unis est toutefois resté inchangé d'août à septembre, à 20 milliards de dollars.

Vis-à-vis de l'Union européenne, il a diminué à 12,9 milliards de dollars contre 14,8 milliards en août.

Henri-Pierre André et Natalie Huet pour le service français, édité par Dominique Rodriguez

Copyright © 2011 Thomson Reuters

Je donne mon avis

TÉLÉCHARGEZ GRATUITEMENT L’APPLI
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...