Bourse > Actualités > Points de marché > Marché : L'europe est déterminée à agir de façon coordonnée, dit lagarde

Marché : L'europe est déterminée à agir de façon coordonnée, dit lagarde

L'europe est déterminée à agir de façon coordonnée, dit lagardeL'europe est déterminée à agir de façon coordonnée, dit lagarde

CANNES, Alpes-Maritimes (Reuters) - Les dirigeants européens sont déterminés à agir de façon coordonnée face à la crise dans la zone euro, a déclaré mercredi la directrice générale du Fonds monétaire international, Christine Lagarde.

A la veille du sommet du G20 à Cannes, l'ancienne ministre française des Finances a reconnu que des à-coups pouvaient survenir, une référence à peine voilée à l'annonce surprise d'un référendum en Grèce, mais elle a assuré que la détermination des Européens était décisive.

Lors d'une intervention au B20, qui rassemble les représentants des plus grandes entreprises mondiales, à Cannes, elle a expliqué que la croissance mondiale ralentissait, mais qu'elle persistait.

Elle a ajouté que des risques baissiers pesaient sur cette croissance, évoquant une interaction négative des domaines financier et économique, ainsi que le risque de troubles sociaux.

A propos de la crise en zone euro, "je n'ai jamais vu autant de détermination et de volonté d'agir d'une façon coordonnée", a dit Christine Lagarde.

"Vous allez voir (des réactions telles que) 'mais de quoi parle-t-elle? Qu'avons-nous vu il y a deux jours?' Bien sûr, les choses ne se font pas sans à-coups, parfois des à-coups majeurs", a-t-elle ajouté.

"Mais ce qui compte est ce qui a été décidé le 27 octobre au matin (...) et ce qui comptera demain, dans les jours, les semaines et les mois qui suivent, c'est la résilience et la détermination des partenaires de l'euro, des partenaires européens", a poursuivi Christine Lagarde.

Le président sud-coréen, Lee Myung-bak, qui s'exprimait avant elle, a quant à lui déclaré: "Je suis certain que demain lors de la réunion du G20 nous produirons un plan défini avec des politiques qui pourront être déclinées selon les différents pays."

La directrice générale du FMI a d'autre part souligné que le problème des dettes souveraines qui frappe la zone euro concernait aussi les Etats-Unis et de nombreux autres pays.

Jean-Baptiste Vey, édité par Patrick Vignal

Copyright © 2011 Thomson Reuters

Je donne mon avis

TÉLÉCHARGEZ GRATUITEMENT L’APPLI
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...