Bourse > Actualités > Points de marché > Marché : L'euro toujours sur les 1,3350 dollar

Marché : L'euro toujours sur les 1,3350 dollar

tradingsat

(CercleFinance.com) - Le rebond entamé par l'euro face au dollar sur la barre symbolique des 1,30 au milieu du mois semble maintenant marquer le pas. Vers 12 heures 50, la monnaie unique européenne grappille ainsi 0,20% à 1,3346 dollar. Mais comme la veille et après une nouvelle tentative infructueuse, elle a reflué à l'approche des 1,3380.

Considérée comme une bonne nouvelle hier matin, la position plus conciliante de l'Allemagne quant à une extension des moyens du FESF n'est plus aussi bien vue. 'L'avancée des Allemands, acceptant l'idée d'une coexistence du MES et de FESF, n'est pas suffisante selon l'OCDE', rapporte Aurel BGC. 'Les besoins de financement des pays les plus vulnérables sont évalués à plus de 1.000 milliards d'euros'.

'Les deux fonds doivent être capables de financer la recapitalisation des banques et les besoins des États. Le renforcement du pare-feu de l'Union Monétaire sera tranché, vendredi, lors d'une réunion de l'Eurogroupe à Copenhague', prévient le bureau d'études. Jusque là, l'incertitude devrait dominer.

Cependant, les banquiers centraux sont aussi à la manoeuvre. Après le lancement des LTRO, les discours de Mario Draghi, le patron de la BCE, se font maintenant plus optimistes quant à l'avenir de la zone euro. La semaine dernière, une note de conjoncture de BNP Paribas était d'ailleurs titrée “2012 : l'année du Draghi”, en référence à l'année du dragon qui a commencé selon le calendrier chinois.

A l'inverse, le patron de la Fed, Ben Bernanke, ne ménage pas ses efforts ni ses discours portant notamment sur la faiblesse relative du nombre de postes créés par la croissance US, et par exemple sur la persistance du chômage de long terme. Certains cambistes estiment que ces propos plus négatifs pourraient relancer les spéculations quant au lancement d'un 3ème train de mesures d'assouplissement quantitatif (“QE 3). Par nature, une telle éventualité serait défavorable au dollar.

De ce côté de l'Atlantique, on notera que le PIB français a été confirmé en hausse de 0,2% au dernier trimestre de l'année 2011, alors que celui du Royaume-Uni a été révisé en baisse de 0,1 point, à -0,3%.

Selon la Banque centrale européenne, la masse monétaire M3 dans la zone euro a augmenté de 2,8% en rythme annuel en février, une progression supérieure à celles de 2,5% de janvier et de 1,6% de décembre 2011.

Sur l'agenda statistique de l'après-midi, on attend les commandes américaines de biens durables, attendues en hausse de près de 3% en février.

Copyright (c) 2012 CercleFinance.com. Tous droits réservés.

Je donne mon avis

TÉLÉCHARGEZ GRATUITEMENT L’APPLI
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...