Bourse > Actualités > Points de marché > Marché : L'euro teste toujours la barre des 1,32 dollar

Marché : L'euro teste toujours la barre des 1,32 dollar

tradingsat

(CercleFinance.com) - La monnaie unique européenne continuait d'être portée par la poursuite de l'élan optimiste quant à l'avenir de la zone euro. La conclusion du nouveau traité de discipline budgétaire est saluée, même si le sort de la Grèce reste incertain et que le rendement du “10 ans” portugais a dépassé les 18% ce matin. L'euro prenait ainsi 0,34% contre le dollar à 1,3186, non sans avoir touché un point haut à 1,3214 en matinée.

Une progression de 0,60% est même enregistrée contre le yen nippon à 100,7 yens l'euro. En revanche, l'euro recule de 0,13% face au sterling à 0,8355. Face au franc suisse, la barre des 1,20 franc se rapproche toujours : l'euro vaut ce matin 1,2047 franc (- 0,05%).

À l'issue du sommet européen de lundi, le traité sur la stabilité, la coordination et la gouvernance au sein de l'UEM, qui fixe en particulier les règles de discipline budgétaire, a été établi dans sa version définitive, pour être signé en mars. Normalement, les ratifications nationales se poursuivront cette année pour une entrée en vigueur au 1er janvier 2013.

De même, le traité instituant le Mécanisme européen de stabilité (MES) est prêt à être signé et devra entrer en vigueur en juillet 2012. Les États membres de la zone euro examineront, au mois de mars, si ses ressources disponibles sont suffisantes.

'Ce sommet n'a selon nous réservé aucune surprise, mais confirme que les Européens avancent dans la voie de la crédibilisation de leurs finances publiques. La dimension 'croissance' reste vague, sans surprise non plus puisque les moyens à disposition de l'Europe sont très limités', commente-t-on chez CM-CIC.

'Lors de ce sommet européen (le 16ème depuis deux ans, selon Bloomberg), nous aurions espéré des clarifications quant à la situation grecque, une indication du relèvement des moyens du MES ou tout autre chose. Mais rien n'a été révélé', commente, dubitatif, un cambiste nord-européen. Il ajoute cependant que le texte a été validé par 25 des 27 Etats-membres de l'UE, la République tchèque ayant rejoint le Royaume-Uni hors de ce dispositif. Cette configuration devrait rendre plus simple l'adoption de sanctions contre les Etats-membres qui ne respecteraient pas les normes, ajoute le spécialiste.

'Le fait qu'une opération de financement (LTRO) massive se profile à la fin du mois de février encourage la prise de risque et montre que la BCE a fait son travail pour écarter la menace d'un choc systémique pour les banques', note-t-on par ailleurs chez IG Markets.

Selon le Financial Times de ce matin, les banques européennes pourraient demander 1.000 milliards d'euros à la BCE lors de cette opération, prévue le 28 février, soit plus du double du montant alloué lors de la précédente opération de ce genre. En cause : l'absence de visibilité sur le reste de l'année et la volonté de faire des réserves de liquidités.

Du côté des taux à 10 ans des fonds d'Etat de la zone euro, ceux d'Italie sont remontés dans la zone des 6%. Au Portugal, le '10 ans' s'est emballé jusqu'à 18,23% ce matin avant de revenir 16,54%. 'Si cela continue et que le taux montait au-dessus de 20%, il s'agirait d'un signal fort en direction des hommes politiques et de la BCE pour qu'ils prennent des mesures', indique un opérateur.

Le '10 ans espagnol' procurait ce matin 5,01% de rendement, le français vers 3,06% et l'allemand 1,83%.

Sur l'agenda statistique, on a aussi appris ce matin que le nombre de chômeurs en Allemagne s'est contracté de 34.000 au mois de janvier 2012, soit un taux de chômage en repli de 0,1 point à 6,7%, selon des données corrigées de variations saisonnières.

Du côté des États-Unis, cet après-midi, les cambistes guetteront l'indice PMI de Chicago et celui de la confiance du consommateur du Conference Board, attendu à 63,3 points en janvier après 62.

Copyright (c) 2012 CercleFinance.com. Tous droits réservés.

Je donne mon avis

TÉLÉCHARGEZ GRATUITEMENT L’APPLI
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...