Bourse > Actualités > Points de marché > Marché : L'euro stable avant des chiffres américains

Marché : L'euro stable avant des chiffres américains

tradingsat

(CercleFinance.com) - Après une baisse de l'ordre de 4% en un mois, la monnaie unique européenne s'installait sur les 1,30 dollar l'euro jeudi midi, en hausse de 0,21% à 1,3011 dollar l'euro vers 13 heures 30.

L'euro a perdu plus de 8% de sa valeur contre le dollar ces six derniers mois, et même près de 12% face au yen.

“Selon Angela Merkel, il n'y pas de solution rapide et facile à la crise en Europe, et cela prendra des années. L'Europe pourra surmonter la crise si elle fait preuve de patience et qu'elle s'en tient à son projet d'union budgétaire”, commentent ce matin les cambistes de Pictet & Cie.

“Les investisseurs, eux, ne semblent pas patients du tout et ils soldent leurs positions en euros !”, ajoutent-ils.

Ce matin, la BCE a fait le point sur ses projections macroéconomiques pour la zone euro en révisant en forte baisse celles portant sur 2012, durant laquelle une récession n'est plus écartée.

Ainsi, selon son Bulletin mensuel, la banque centrale de Francfort table sur une croissance annuelle du PIB en volume de la zone euro comprise entre 1,5 % et 1,7 % en 2011 (contre de 1,4% en 1,8%), puis de - 0,4 % et + 1,0 % en 2012 (contre + 0,4% à + 2,2%) et de 0,3% à 2,3% en 2013.

Contre le franc suisse, l'euro dérape plus sérieusement de 0,82% à 1,2275 franc l'euro.

Ce matin, la Banque nationale suisse (BNS) a réitéré qu'elle continuerait “de faire prévaloir le cours plancher de 1,20 franc pour un euro avec toute la détermination requise. Elle est prête à acheter des devises en quantité illimitée.”

Et la banque centrale helvétique d'ajouter : “actuellement, le franc se maintient à un niveau élevé. Il devrait continuer à s'affaiblir sur la durée. Si les perspectives économiques et les risques de déflation l'exigent, la Banque nationale est disposée à prendre en tout temps des mesures supplémentaires.”

Sur l'agenda statistique de la matinée, les cambistes ont pris connaissance ce matin de l'indice PMI flash composite de l'activité globale dans la zone euro, qui a légèrement remonté à 47,9 en décembre, contre 47 en novembre, d'après Markit.

'Malgré cette baisse du taux de contraction, l'indice PMI moyen pour l'ensemble du dernier trimestre 2011 s'inscrit à son plus bas niveau depuis le deuxième trimestre 2009, traduisant une contraction importante de l'économie de la zone euro', préviennent les enquêteurs.

Cet après-midi depuis les États-Unis, on attend pêle-mêle les inscriptions au chômage, les indices des Feds de New York et de Philadelphie, les prix producteurs et la production industrielle.

Copyright (c) 2011 CercleFinance.com. Tous droits réservés.

Je donne mon avis

TÉLÉCHARGEZ GRATUITEMENT L’APPLI
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...