Bourse > Actualités > Points de marché > Marché : L'euro soutenu une statistique ce midi

Marché : L'euro soutenu une statistique ce midi

tradingsat

(CercleFinance.com) - Soutenue par l'indice Ifo, la monnaie unique européenne tenait de nouveau la barre des 1,30 dollar après avoir perdu pied au-dessous la veille. Vers 12 heures 45, l'euro gagne ainsi 0,63% à 1,3077 dollar.

Même son de cloche face au yen (+ 0,49% à 101,96 yens l'euro), mais une baisse est à déplorer contre la livre sterling (- 0,24% à 0,8365) quand la stabilité prévalait contre le franc suisse (- 0,05% à 1,2178).

Les opérations de la BCE sur le marché des obligations souveraines se poursuivent : 'la BCE a racheté 3,361 milliards d'euros d'obligations la semaine dernière, contre 635 millions la semaine précédente', commente Pictet & Cie ce matin.

'Les combattants semblent totalement à bout de force et ils aspirent à une fin d'année 2011 tranquille', s'amuse Pictet & Cie.

Même ton chez un cambiste du nord de l'Europe : 'le discours prononcé hier par Mario Draghi (président de la BCE) n'a pas été d'un grand secours en vue de résoudre le problème de la dette européenne. Le marché attendait des indices que la BCE se mettrait à racheter des obligations des 'PIIGS' sur le marché primaire, mais cet espoir a été déçu'.

Au contraire, 'Draghi a déclaré qu'il craignait que les problèmes de dette n'aient un effet d'entraînement sur d'autres pays de la zone euro', ajoute-t-il.

L'espoir demeure cependant : “selon Christian Noyer (gouverneur de la Banque de France), la BCE interviendra pour mettre fin à la crise des liquidités qui affecte le système bancaire et elle sera présente dans la mesure où la crise menace la stabilité des prix à moyen terme. Après l'accord européen du 9 décembre, Christian Noyer croit fermement à la restauration de la confiance et de la stabilité, ainsi qu'à la croissance de la zone euro”, rapporte Pictet & Cie.

En outre, une statistique favorable soutenait la tendance ce matin : l'indice Ifo mesurant le climat des affaires en Allemagne, est passé de 106,6 en novembre à 107,2 en décembre, alors que les économistes attendaient une baisse symétrique.

'Clairement, les responsables industriels allemands ne s'attendent pas à une récession au cours des six prochains mois et se montrent très confiants à propos de l'avenir', souligne un économiste de Natixis.

Seuls les chiffres de la construction résidentielle sont attendus cet après-midi aux États-Unis: les mises en chantiers sont attendues en légère hausse en novembre, alors que les permis de construire devraient se replier.

Copyright (c) 2011 CercleFinance.com. Tous droits réservés.

Je donne mon avis

TÉLÉCHARGEZ GRATUITEMENT L’APPLI
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...