Bourse > Actualités > Points de marché > Marché : L'euro sous les 1,34 dollar ce midi

Marché : L'euro sous les 1,34 dollar ce midi

tradingsat

(CercleFinance.com) - Une combinaison de craintes souveraines et de statistiques européennes décevantes a tiré la monnaie unique européenne sous la barre des 1,34 dollar vers midi, pour la 1ère fois depuis le début du mois d'octobre. Vers 13 heures 10, l'euro cède 0,92% à 1,3392 dollar, le point bas actuel de la séance se situant à 1,3374.

La tendance n'est guère meilleure face au yen (- 0,57% à 103,38), à la livre (- 0,47% à 0,8600) ou au franc suisse (- 0,30% à 1,2310 franc l'euro).

Les cambistes ont effectivement appris ce matin que l'activité globale de l'Eurozone s'était repliée pour le troisième mois consécutif en novembre, selon l'enquête PMI Flash Markit. Toujours inférieur à 50, ce qui indique une contraction, l'indice PMI Flash Composite de l'activité globale dans l'Eurozone, s'est cependant redressé à 47,2 contre 46,5 en octobre.

Chez les fabricants, la production recule pour le quatrième mois consécutif, cette baisse étant la plus importante depuis juin 2009. Chez les prestataires de services, l'activité régresse pour le troisième mois consécutif, malgré un léger ralentissement de la contraction par rapport à octobre.

En outre, et toujours dans la zone euro, l'indice des entrées de commandes dans l'industrie a diminué de 6,4% en septembre 2011 comparé à août 2011, d'après Eurostat. Pour le mois d'août, l'indice a été révisé, en augmentation de 1,4% et non plus de 1,9%.

Le taux d'intérêt servi par le 'Bund' allemand à 10 ans a repris la barre des 2% après une émission obligataire décevante, à 2,02%, quand l'OAT française équivalente pointait à 3,63%, soit un 'spread' (l'écart entre les deux taux) stable mais toujours élevé de l'ordre de 160 points de base.

Par ailleurs, le '10 ans' italien est ce matin remonté à 6,93%, soit au-delà de l'espagnol (6,66%) et celui de la Belgique, lui aussi en hausse, s'inscrit à 5,2%. Les inquiétudes souveraines ne se relâchent donc pas.

“Olli Rehn, commissaire aux Affaires économiques et monétaires, a déclaré hier que l'Union européenne avait envoyé une lettre d'avertissement à la Belgique, à Chypre, à la Hongrie, à Malte et à la Pologne. Ces pays sont susceptibles de ne pas respecter les règles budgétaires en 2012”, rapportent les cambistes de Pictet & Cie.

Un cambiste nord-européen se fait par ailleurs l'écho des rumeurs, comme celle selon laquelle la Belgique cesserait de soutenir Dexia. “Si la France reprenait le poids abandonné par Bruxelles, sa notation 'AAA' serait compromise et celle du FESF aussi”, avertit le spécialiste.

Les pays émergents ne sont en outre d'aucun secours. En outre, l'indice PMI chinois du mois en cours est ressorti à 48 contre 51 pour le mois en cours, ce qui dénote d'une contraction de l'activité lorsque la barre des 50 est franchie à la baisse. “Les spéculations sur un atterrissage brutal de la croissance chinoise s'en trouvent renforcées”, indique un intervenant qui rappelle que l'Europe est le 1er marché à l'export de la Chine.

Enfin, Aurel BGC fait part d'une nouvelle date clef pour les marchés concernant un amendement des traités européens dans le but d'accentuer la pression sur les budgets nationaux : 'cela va être plus rapide que 12 mois, je crois que des décisions seront prises le 9 décembre', selon le ministre allemand des Finances Wolfgang Schäuble.

Cet après-midi, l'agenda statistique américain comptera notamment les inscriptions hebdomadaires au chômage (prévisions : 390.000 ; précédent : 388.000), et pour octobre les commandes de biens durables (prévision : - 1,2% ; précédent : - 0,8%), en raison notamment de l'aéronautique, et les dépenses des ménages (prévision : + 0,3% ; précédent : + 0,6%).

Rappelons que demain sera observé le jour férié américain de Thanksgiving, qui traditionnellement est suivi du 'Black Friday', coup d'envoi des ventes de Noël outre-Atlantique.

Copyright (c) 2011 CercleFinance.com. Tous droits réservés.

Je donne mon avis

TÉLÉCHARGEZ GRATUITEMENT L’APPLI
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...