Bourse > Actualités > Points de marché > Marché : L'euro se tient malgré s&p's sur l'italie

Marché : L'euro se tient malgré s&p's sur l'italie

tradingsat

(CercleFinance.com) - La monnaie unique européenne ne marquait plus vraiment le coup après la dégradation de la dette souveraine de l'Italie par Standard & Poor's, survenue hier soir. Après une baisse de 0,86% hier, l'euro se reprend de 0,14% face au billet vert à 1,3694 dollar ce matin.

L'agence de notation crédit Standard & Poor's (S&P's) a donc abaissé d'un cran la note de long terme de la dette souveraine de l'Italie de 'A+' à 'A', soit cinq “marques” sous la meilleure note possible. La perspective associée est négative. 'Cette dégradation reflète les perspectives de croissance faiblissantes de l'Italie, la fragilité de la coalition gouvernementale et les divergences politiques au sein du parlement, qui devraient se poursuivre. La capacité du gouvernement à répondre aux défis économiques tant intérieurs qu'extérieurs s'en trouvera réduite d'autant', se justifie Standard & Poor's.

Selon un intervenant, “la situation italienne est connue. La richesse du pays et son taux d'épargne élevé sont de nature à éviter une répercussion majeure sur le niveau des taux payés par l'Italie”.

Un cambiste nord-européen estime pour sa part que cette dégradation, qui touche maintenant un grand pays de la zone euro et non plus les 'PIGS' périphériques, “devrait marquer la fin de la correction à la hausse de la parité euro/dollar”. Selon lui, la tendance va redevenir baissière, les 1,3495 pouvant être de nouveau en ligne de mire. Ce niveau avait été touché le 12 septembre dernier.

L'équipe Changes de Pictet & Cie ajoute que les difficultés de la Grèce ne sont pas terminées : “le gouvernement grec est contraint de prendre de nouvelles mesures pour compenser un manque à gagner budgétaire. L'octroi de la tranche de 8 milliards d'euros de la part de l'Union européenne et du Fonds monétaire international (FMI) pour le mois d'octobre va dépendre de la mise en oeuvre des mesures prévues dans le cadre du plan d'assainissement des finances grecques”, indique la banque genevoise ce matin.

'La Grèce a annoncé hier qu'elle espère conclure aujourd'hui un accord avec ses bailleurs de fonds internationaux, de façon à pouvoir percevoir une nouvelle tranche d'aide de huit milliards d'euros prévue pour octobre', note par ailleurs un gérant de Barclays Bourse.

Envers et contre tout, l'euro se montre résistant, d'autant que les indicateurs macroéconomiques ne sont pas non plus à la fête. On a appris ce matin que l''indice ZEW du sentiment économique en Allemagne s'était dégradé de 5,7 points en septembre, pour se trouver ramené à - 43,3 points. L'indice s'enfonce en dessous de sa moyenne historique de 25,6 points. Cependant, le consensus était plus pessimiste et s'attendait à un chiffre de - 45 points environ. Relativement, c'est donc un soulagement.

Rien à signaler du côté du franc suisse, la parité étant parfaitement stable (+0 01%) à 1,2065 franc l'euro ce matin. “Les dépôts à vue des banques domiciliées en Suisse ont atteint le 16 septembre 192,244 milliards de francs suisses auprès de la BNS. Objectif atteint pour la BNS, qui tablait sur les 200 milliards de francs suisses”, commente Pictet.

Attention cependant : 'de nouvelles pressions sur la Grèce rendrait l'objectif de la BNS [Banque nationale suisse, qui depuis le 6 septembre intervient pour maintenir le franc au-dessus des 1,20 franc, NDLR] difficile à tenir', prévient le cambiste nord-européen.

La paire livre/euro n'est pas plus inspirée (+ 0,09% à 0,8723), quand la monnaie unique européenne prenait 0,23% face au yen à 104,81 après une chute de 1,37% la veille. Selon les analystes genevois, le renforcement tendanciel du yen contre le dollar “va obliger la Banque du Japon à sortir de l'ombre”.

Cet après-midi, les opérateurs de changes suivront de près des statistiques américaines comme les mises en chantier du mois d'août (prévision : 590.000 ; précédent : 604.000), et les permis de conduire de ce même mois (prévision : 590.000 également ; précédent : 597.000).

Notons que la réunion du comité de politique monétaire de la Fed, le FOMC, commencera ce soir et durera deux jours au lieu d'un habituellement.

Copyright (c) 2011 CercleFinance.com. Tous droits réservés.

Je donne mon avis

TÉLÉCHARGEZ GRATUITEMENT L’APPLI
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...