Bourse > Actualités > Points de marché > Marché : L'euro s'effrite contre le dollar, le franc monte

Marché : L'euro s'effrite contre le dollar, le franc monte

tradingsat

(CercleFinance.com) - Alors que la crise souveraine européenne fait de nouveau parler d'elle, notamment en Grèce, la valeur relative de la monnaie unique européenne continue de s'effriter vendredi midi contre la plupart de ses concurrentes (- 0,05% à 1,4251 dollar à cette heure). Les mouvements sont cependant mesurés en l'attente des chiffres américains de l'emploi. Contre le franc suisse toutefois, la chute de l'euro avoisine 2%.

A cette heure, l'euro perd ainsi 1,83% à 1,1126 contre le franc. Il a touché les 1,1064 ce matin sur cinq jours, sa baisse atteint pratiquement 5%.

La vigueur de la devise helvétique peut s'expliquer par la croissance de l'économie suisse au 1er trimestre (+ 0,4% en séquentiel) et au 2ème (+ 0,4%), ce qui reste supérieur au rythme de la zone euro. “L'injection de liquidités massives [par la Banque nationale suisse], avec des taux négatifs sur les périodes courtes, n'a pas empêché le cross de chuter de 1,1620 à 1,1296 durant ces dernières heures”, indique un cambiste.

Les discussions entre les institutions internationales et européennes d'un côté et celles de Grèce de l'autre ne semblent pas se passer pour le mieux ce matin et le “sauvetage” financier effectif du pays semble sur le point de capoter.

“La pression s'exerçant sur l'Europe ne fait que monter, et il semble que le mois de septembre va être rude pour les politiciens européens du Vieux continent net peut-être aussi pour l'euro”, estime un cambiste ce matin.

D'une manière générale, “la crise économique et financière est loin d'être terminée. Les gouvernements de la zone euro et la BCE désapprouvent la méthodologie largement contestable des estimations du FMI sur les besoins en fonds propres des banques. La Chine a jusqu'à présent considérablement soutenu la crise d'endettement des Etats européens en achetant des obligations. Aujourd'hui, les investisseurs chinois se trouvent à la croisée des chemins et ont peur d'enregistrer des pertes sur ces actifs”, résument ce matin les cambistes de Pictet & Cie à Genève.

Cependant, les mouvements sur les paires de devises, hors franc suisse, restent limités en l'attente de l'indicateur majeur de la semaine, le rapport américain sur l'emploi pour le mois d'août qui sera publié tout à l'heure. Globalement, le consensus table sur la création de 68.000 emplois non-agricoles en août, ce qui serait très inférieur aux 117.000 créations (à confirmer) de juillet. Certains analystes sont encore plus négatifs, comme Goldman Sachs qui table sur seulement 25.000 créations, selon une source de marché. Le taux de chômage est toutefois attendu stable à 9,1%.

Cela étant, “les données relatives à l'emploi sont le paramètre le plus important utilisé par la Fed lorsqu'elle se décide d'un 'QE' [assouplissement quantitatif]. Aussi, un chiffre décevant ne conduirait pas nécessairement les marchés à une chute drastique”, note un intervenant. Le prochain comité de politique monétaire de la Fed est attendu les 20 et 21 septembre.

Copyright (c) 2011 CercleFinance.com. Tous droits réservés.

Je donne mon avis

TÉLÉCHARGEZ GRATUITEMENT L’APPLI
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...