Bourse > Actualités > Points de marché > Marché : L'euro revient sur les 1,3450 dollar

Marché : L'euro revient sur les 1,3450 dollar

tradingsat

(CercleFinance.com) - La contagion de la crise souveraine européenne laissait souffler l'euro ce midi, permettant à la monnaie unique européenne de rester stable à 1,3455 dollar, après un point haut à 1,3518 ce matin. Le sentiment reste négatif, comme en témoigne l'évolution relative des taux d'intérêt servis par les emprunts souverains de la zone euro. Le rendement de l'OAT française à 10 ans a dépassé les 4% ce matin.

L'euro recule de 0,30% face au yen à 103,66.

'L'inaptitude des décideurs de la zone euro à prendre des mesures décisives a enclenché un dangereux cercle vicieux de rumeurs et réactions négatives qui ne cesse de s'autoalimenter à propos de la dette souveraine, du système bancaire et de l'économie réelle. Pour casser ce cercle vicieux qui imprègne désormais toute la région, il faut impérativement résoudre de manière crédible et simultanée toutes les composantes du problème - dette souveraine et système bancaire', commente Dexia Asset Management.

'Soigner les banques en injectant des capitaux frais sans identifier clairement l'objectif de cette recapitalisation ou sans remédier à la cause profonde de la crise de la dette souveraine est inutile et ne constituera dès lors pas une solution durable et pérenne à la crise actuelle', précisent les analystes.

'La France mais aussi Finlande, la Suède, les Pays-Bas ou l'Autriche observent une poursuite de l'écartement de leur spread (écart de taux) face à l'Allemagne et les taux italiens sont repassés au-dessus de 7% malgré la formation, en un temps record, du nouveau gouvernement italien. La crise s'amplifie en Europe', ajoutent leurs confrères d'Aurel BGC.

En effet, rien ne va plus du côté des souverains : ce midi, les taux d'intérêt servis par l'emprunt d'Etat espagnol à 10 ans ont grimpé jusqu'à 6,76%, à deux du fameux 'seuil de perte de contrôle' identifié dans a région des 7%, ceux d'Italie se maintiennent au-delà des 7%. En France, le rendement de l'OAT à 10 ans monte toujours et a atteint 4,01% ce matin, selon le site Internet de l'Agence France Trésor, à comparer avec 3% le 2 novembre. Et le 'spread' France/Allemagne a dépassé les 200 points de base. Espagne et France ont mené des émissions obligataires en matinée.

Incrédules, les cambistes de Pictet & Cie indiquent : “la France, selon un porte-parole du gouvernement, fait confiance à la Banque centrale européenne afin de prendre les mesures qui s'imposent pour assurer la stabilité financière de la zone euro. Pour sa part, l'Allemagne est prête à perdre une part de sa souveraineté afin d'aider l'Union européenne. Les deux poids lourds européens essaient par tous les moyens de rassurer les marchés”.

Un cambiste nord-européen s'interroge : pourquoi, face à un tel déferlement de mauvaises nouvelles sur l'Europe, l'euro ne baisse-t-il pas davantage ? “Sans doute y a-t-il plusieurs explications à cet état de fait, mais à notre idée, une cause majeure réside dans la demande continue provenant du Moyen-Orient et d'Asie, de la part de pays souhaitant diversifier leurs réserves de changes”.

Cet après-midi, l'agenda statistique américain comportera les mises en chantier et les permis de construire pour octobre, les inscriptions hebdomadaires au chômage (prévision : 395.000), et l'indice de la Fed de Philadelphie.

Copyright (c) 2011 CercleFinance.com. Tous droits réservés.

Je donne mon avis

TÉLÉCHARGEZ GRATUITEMENT L’APPLI
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...