Bourse > Actualités > Points de marché > Marché : L'euro revient sous les 1,30 dollar

Marché : L'euro revient sous les 1,30 dollar

tradingsat

(CercleFinance.com) - La prudence était de retour sur le marché des changes mercredi midi. La monnaie unique européenne reperdait une partie de l'avance acquise la veille et revenait, face au dollar, aux alentours immédiats de 1,30 dollar l'euro sur fond de statistiques peu engageantes. Vers 13 heures 10, l'euro cède ainsi 0,55% à 1,2984 dollar.

L'euro a marqué un point haut en séance à 1,3073 dollar, sans donc pouvoir le tenir.

Même tendance face au yen (- 0,54% à 99,6 yens l'euro) et à la livre (- 0,28% à 0,8319), même si l'euro gagne 0,22% à 1,2192 franc suisse.

D'une manière générale, commente un intervenant ce matin, l'appétit pour le risque s'est significativement accru, 'tout spécialement sur les marchés d'actions'. Mais les matières premières, les rendements des fonds d'Etat des pays périphériques de la zone euro et de l'Italie et le dollar US 'n'ont pas encore franchi de seuil technique important'.

Attention, avertit donc l'opérateur : 'il convient de garder à l'esprit que tous les marchés n'ont pas repris des niveaux importants : en fait, c'est le cas des seuls marchés d'actions. Le sentiment légèrement positif qui domine actuellement pourrait donc se retourner très rapidement en cas de mauvaises nouvelles en provenance d'Europe'.

En effet, rappelons que la note de la dette souveraine du grand pays de la zone euro qu'est la France est toujours sous surveillance avec implication négative (c'est-à-dire avec risque d'abaissement à court terme) de la part de l'agence de notation-crédit Standard & Poor's, comme d'ailleurs la quasi-totalité des souverains de la zone. Moody's l'a suivi en bonne partie sur cette voie, Fitch l'ayant fait pour la seule Espagne. Si aucune date n'a été communiquée, de nouvelles dégradations sont donc à craindre dans un proche avenir.

Le taux d'intérêt de l'emprunt d'Etat italien à 10 ans est toujours très proche des 7%, contre 4,8% un an plus tôt.

'La crise des dettes publiques en Europe n'est pas encore terminée', confirme Barclays Bourse. 'S&P's devrait rendre son verdict avant la fin du mois concernant les notes souveraines des pays européens et la Grèce pourrait refaire parler d'elle rapidement'.

Après une pause pour les fêtes, une rencontre des officiels européens est attendue le 9 janvier prochain.

Sur l'agenda statistique de la matinée, on a appris que l'indice PMI composite de la zone euro était revenu à 48,3 points en décembre, après 47 en novembre et dépasse son estimation flash (47,9), mais se maintient en zone de contraction.

'Le redressement de l'indice ne suffit pas à faire disparaître les craintes d'un retour de la zone de la monnaie unique à la récession', commente Chris Williamson de Markit, pour qui une contraction de l'emploi s'annonce début 2012.

Le taux d'inflation annuel de la zone euro s'établirait à 2,8% en décembre 2011, selon une estimation rapide d'Eurostat. En novembre, le taux était de 3,0%.

Les investisseurs guetteront dans l'après-midi, en provenance des Etats-Unis, les commandes à l'industrie qui devraient rebondir sensiblement en novembre après une baisse de 0,4% le mois précédent.

Copyright (c) 2012 CercleFinance.com. Tous droits réservés.

Je donne mon avis

TÉLÉCHARGEZ GRATUITEMENT L’APPLI
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...