Bourse > Actualités > Points de marché > Marché : L'euro regagne un peu de terrain

Marché : L'euro regagne un peu de terrain

tradingsat

(CercleFinance.com) - L'euro regagne un peu de terrain lundi à l'aube d'une semaine cruciale, qui sera marquée à la fois par une réunion stratégique de la BCE et une intervention très attendue de Ben Bernanke, le président de la Fed.

Après les chiffres de l'emploi inquiétants publiés vendredi, les investisseurs n'excluent plus une inflexion du discours du patron de la Réserve Fédérale, susceptible d'annoncer une nouvelle vague d'assouplissement quantitatif (QE3).

Mais, selon les stratèges, l'adoption d'une politique accommodante de la part de la Fed n'augurerait pas nécessairement d'un futur affaiblissement du billet vert.

'Le dollar reste bien placé pour continuer de jouer le rôle d'amortisseur de chocs, notamment si les prochains évènements prévus en Europe assèchent l'appétit pour le risque', préviennent les analystes de Deutsche Bank, faisant notamment référence aux élections grecques du 17 juin.

'Même si la Fed lance de nouvelles mesures d'assouplissement quantitatif, on peut raisonnablement s'attendre à ce qu'elle augmente moins son bilan que les autres banques centrales en 2012', ajoutent les spécialistes.

Parallèlement, rien ne dit que la BCE optera pour une baisse de ses taux d'intérêt mercredi, à l'issue de la réunion de son comité des gouverneurs.

'Certes, les indicateurs économiques en Europe s'inscrivent très nettement en baisse depuis deux mois, à l'instar des derniers PMI qui suggèrent un ralentissement significatif de l'activité au 2ème trimestre après un 1er trimestre stable', poursuivent les stratèges de Deutsche Bank.

'Le niveau de stress sur les marchés financiers s'est également considérablement accru depuis les élections en Grèce', ajoutent-ils.

'Cela pourrait pousser la BCE à accélérer sa politique de réponse avant la parution de son enquête relative à la distribution du crédit bancaire, au mois de juillet', ajoute Deutsche Bank.

'Malgré cela, les commentaires les plus récents de la BCE ont insisté sur le fait que la responsabilité de dernier ressort dans la résolution de la crise de la zone euro incombait aux dirigeants politiques européens', conclut le bureau d'études.

Lundi après-midi, l'euro s'appréciait par rapport à la devise américaine, à plus de 1,2490 dollar contre encore 1,2290 dollar vendredi.

Copyright (c) 2012 CercleFinance.com. Tous droits réservés.

Je donne mon avis

TÉLÉCHARGEZ GRATUITEMENT L’APPLI
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...