Bourse > Actualités > Points de marché > Marché : L'euro plombé par les craintes entourant l'italie

Marché : L'euro plombé par les craintes entourant l'italie

tradingsat

(CercleFinance.com) - La perspective de la démission du président du conseil italien, Silvio Berlusconi, n'a finalement pas soutenu l'euro, mais plutôt ravivé les craintes souveraines entourant ce grand pays du Vieux continent. Ce matin en effet, l'euro dérapait de 1,38% face au dollar à 1,3633 et baissait dans des proportions similaires face au yen (- 1,61% à 105,8).

Le recul de la monnaie unique européenne contre la livre britannique (- 0,61% à 0,8541 livre l'euro) et le franc suisse (- 0,32% à 1,2339) restait plus mesuré.

En Italie, le parlement a bien voté la loi d'exécution budgétaire 2010 (2010) présentée par le gouvernement de Silvio Berlusconi avec 308 voix. Mais le “Cavaliere” a perdu la majorité absolue (316 voix), ce qui l'aurait placé en situation difficile pour les votes ultérieurs. Souffrant d'un lourd manque de crédibilité en matière budgétaire et d'une quasi-défiance politique, M. Berlusconi a annoncé, en accord avec le président de la République M. Napolitano, qu'il démissionnerait à la fin du mois. C'est-à-dire après l'adoption du plan de rigueur annoncé récemment. En clair, le départ du “Cavaliere” n'est pas à attendre avant le milieu, voire la fin du mois.

En outre, le nouveau gouvernement n'aura pas la tâche facile, car la situation conjoncturelle du pays ne risque guère de s'améliorer d'ici là. 'La question est maintenant de savoir qui sera son successeur”, résume un cambiste nord-européen. “Prendra-t-il les décisions impopulaires de nature à restaurer la confiance du marché en l'Italie ?', s'interroge-t-il.

Le doute semble maintenant s'installer à ce sujet, comme en témoigne l'appétit des investisseurs à propos des emprunts souverains italiens mesuré par les taux correspondants (schématiquement, plus le risque perçu est élevé, plus le taux monte). Ce matin, le taux de l'emprunt d'Etat allemand à 10 ans, le Bund, s'est tassé à 1,73%, quand celui du fonds d'Etat italien correspondant s'est envolé au point de pulvériser la barre des 7% avec un record de 7,47% ce midi, contre 6,6% hier soir. Le 'spread', l'écart de taux entre ces deux titres de dette, se monte maintenant à 5,74 points de pourcentage.

Aurel BGC rappelait ce matin que le Trésor italien devait émettre, lundi, des obligations à maturité de cinq ans. Mais les taux actuels sont prohibitifs. 'L'Italie pourrait être obligée de se refinancer sur des maturités plus courtes', indiquent les spécialistes.

En Grèce, en Irlande ou au Portugal, le franchissement de la “barre” des 7% avait correspondu, grosso modo, à la perte de contrôle par ces Etats périphériques de la zone euro de leurs finances publiques. Or l'Italie est le 3ème marché obligataire mondial. Ajoutons que les autres taux ne restent pas de marbre : le 'spread' France/Allemagne s'est élargi lui aussi à 1,43 point à cette heure, un nouveau record.

De plus, les nouvelles de Grèce ne sont qu'à demi-rassurantes, poursuit Aurel BGC : 'selon le journal Ta Néa, M. Papademos, le futur premier ministre, a posé comme condition : être aussi à la tête du ministère des Finances, dirigé par Evangélos Vénizélos. Il n'était pas d'accord non plus sur l'organisation d'élections législatives anticipées en février, date convenue entre MM. Papandréou et Samaras dimanche... Les négociations se poursuivent'.

“Les problèmes persistants de la Grèce et de l'Italie rendent toute prévision sur la devise européenne ardue”, reconnaissent les cambistes de Pictet & Cie à propos de la parité euro/dollar.

Cet après-midi, l'actualité statistique américaine sera faible, avec notamment les réserves commerciales de produits pétroliers et les stocks des grossistes pour septembre (prévision : + 0,5% ; précédent : + 0,4%).

Copyright (c) 2011 CercleFinance.com. Tous droits réservés.

Je donne mon avis

TÉLÉCHARGEZ GRATUITEMENT L’APPLI
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...