Bourse > Actualités > Points de marché > Marché : L'euro neutre, la fed en ligne de mire

Marché : L'euro neutre, la fed en ligne de mire

tradingsat

(CercleFinance.com) - La parité de change euro/dollar se maintenant presque parfaitement à l'équilibre sur le marché des devises : vers 13 heures, l'euro se traitait ainsi 1,3167 dollar (+ 0,07%). Légère hausse du côté du yen à 107 (+ 0,30%).

Toujours rien à signaler du côté de la parité euro/franc suisse, stable à 1,2021 franc l'euro, ni du sterling (0,81452 livr l'euro, - 0,09%).

'Nous nous attendons à une nouvelle dépréciation de l'euro en raison de la faiblesse de sa croissance économique et d'incertitudes plus lourdes que celles pesant sur les Etats-Unis, écrivaient hier les analystes de Barclays Capital, après notamment le 1er tour du scrutin présidentiel en France et les désaccords budgétaires du gouvernement aux Pays-Bas. Samedi, le parti d'extrême droite de Geert Wilders s'est désolidarisé de la coalition gouvernementale précisément sur la rigueur budgétaire, privant le Premier ministre de sa majorité. Un collectif budgétaire devrait néanmoins être présenté cet après-midi au Parlement.

En attendant, l'écart de taux (spread) entre les emprunts d'Etat à dix ans des Pays-Bas et ceux d'Allemagne, avait ouvert ce matin à 82 points de base, ce qui signale une vive inquiétude relativement 'Bund' allemand. Il s'est un peu resserré ce midi à 67 points, contre 59 points un mois plus tôt.

De son côté, le “spread” France/Allemagne s'éloigne des 150 points de base (en clair : 1,5 point de pourcentage de rendement de plus pour l'OAT française que pour le Bund allemand), mais à petite vitesse : il était de 137 points à cette heure, contre 100 points un mois plus tôt.

Selon un cambiste nord-européen, 'il est particulièrement inquiétant de constater que les indices PMI de France et d'Allemagne ont dégringolé hier'. Si de mauvais chiffres dans ce genre venaient à se multiplier, les prévisions de croissance de la zone euro en seraient affectées négativement.

“Toutes choses égales par ailleurs”, renchérit Aurel BGC ce matin, “et sous réserve de confirmation ces prochains mois, le recul des PMI en avril fait naître le risque d'une nouvelle dégradation du PIB de la zone euro au deuxième trimestre”.

S'il reconnait que 'l'inquiétude suscitée par les résultats des enquêtes publiés lundi matin est légitime', un analyste considère que 'après examen plus approfondi, la réaction des marchés apparaît toutefois exagérée'.

Barclays Capital ajoute d'ailleurs : 'mais nous ne nous attendons pas à un effondrement (de l'euro) : cruciale, la politique monétaire menée par la Fed semble de nature à limiter la vitesse d'appréciation du billet vert'.

Du côté de l'actualité statistique, cette nuit, le marché a appris que l'indice d'activité manufacturier PMI de la Chine (celui calculé par HSBC) est ressorti à 49,1 pour avril. C'est certes mieux que les 48,3 de mars, mais ce chiffre reste inférieur à la barre des 50 points qui sépare la contraction (en-dessous) de l'expansion (au-dessus).

Chez HSBC, l'économiste Hongbin Qu souligne que les mesures d'assouplissement monétaire de la banque centrale de Chine “commencent à produire des effets”, ce qui éloigne d'autant le spectre d'un atterrissage brutal de la croissance chinoise. “Cela étant, le rythme de progression de la production comme de la consommation demeure à un bas niveau historique, et le marché de l'emploi reste sous pression”. D'autres mesures d'assouplissement devraient donc suivre, estime-t-il.

Du côté des Etats-Unis, les cambistes seront attentifs aux ventes de maisons neuves, qui devraient ressortir en hausse à 320.000 en mars, ainsi qu'à l'indice de confiance des consommateurs du Conference Board.

Outre-Atlantique toujours, la réunion du comité de politique monétaire (FOMC) de la Fed commence ce soir et se terminera demain mercredi. Un communiqué est attendu à son issue. Globalement, le consensus n'attend toujours pas de mouvement du côté des taux ni des perspectives déjà indiquées.

Copyright (c) 2012 CercleFinance.com. Tous droits réservés.

Je donne mon avis

TÉLÉCHARGEZ GRATUITEMENT L’APPLI
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...