Bourse > Actualités > Points de marché > Marché : L'euro en baisse avant l'emploi us

Marché : L'euro en baisse avant l'emploi us

tradingsat

(CercleFinance.com) - La monnaie unique européenne reperdait du terrain vendredi midi alors que la statistique clé de la semaine aux Etats-Unis, les créations d'emplois, est attendue avec optimisme. Vers 13 heures, l'euro cédait donc 0,67% face au billet vert à 1,4263 dollar.

La tendance de la devise européenne n'est pas meilleure face à la livre (- 0,61% à 0,8937), au yen (- 0,56% à 116,03) et au franc suisse (- 0,34% à 1,2090).

Certes, et comme prévu, la Banque d'Angleterre a maintenu ses taux et son assouplissement quantitatif, quand la BCE a relevé les siens de 1,25 à 1,50%. Le patron de la banque centrale de Francfort, Jean-Claude Trichet, a également laissé entendre que de nouvelles hausses étaient possibles, alors que l'inflation demeure au-dessus de la barre symbolique des 2%.

Une telle nouvelle est habituellement favorable à l'euro, dont le différentiel de taux avec le dollar s'accroît. Mais la statistique-clé de chaque début de mois, le rapport fédéral sur l'emploi américain de juin, focalise l'attention ce midi.

Comme le rappellent les cambistes de Pictet & Cie, “l'indice ADP national de l'emploi [publié hier] montre une augmentation de 157.000 places de travail dans le secteur privé, ce qui s'avère largement au-dessus des attentes”.

Le marché s'est donc montré plus confiant vis-à-vis du chiffre officiel prévu dans l'après-midi. Pour l'heure, un peu plus de 100.000 créations de postes sont attendues par le consensus, après 54.000 en mai. Le taux de chômage devrait rester stable à 9,1%.

“Les chiffres de l'emploi américain attendus cet après-midi seront très intéressants. La plupart des grands indicateurs US récents se sont avérés supérieurs aux attentes”, commente un cambiste ce matin. En outre, l'enquête ADP a mis le marché dans de bonnes dispositions.

“C'est en tout cas ce que les marchés ont choisi de croire”, ajoute le spécialiste. De bons chiffres tendraient à soulager les craintes de ralentissement de la croissance, et ils soutiendraient aussi les prix des matières premières ainsi que les actions.

Mais l'analyste n'est pas convaincu du sentiment général du marché : “de notre avis, le principal risque issu de ces données est baissier, maintenant que les changes ont intégré une bonne nouvelle”.

Plus tard dans l'après-midi, on attend aussi les stocks des grossistes de mai (prévision : +0,6% % ; précédent : + 0,8%).

Copyright (c) 2011 CercleFinance.com. Tous droits réservés.

Je donne mon avis

TÉLÉCHARGEZ GRATUITEMENT L’APPLI
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...