Bourse > Actualités > Points de marché > Marché : L'euro en baisse à la veille du l'eurogroupe

Marché : L'euro en baisse à la veille du l'eurogroupe

tradingsat

(CercleFinance.com) - La monnaie unique européenne continuait de se tasser après avoir échoué, ces deux derniers jours, à tester la barre symbolique des 1,34 dollar dont elle s'était approchée sans pouvoir la toucher. Vers 12 heures 50, l'euro recule ainsi de 0,25% contre le dollar US à 1,3281 dollar, non sans avoir marqué un point haut à 1,3346 en matinée.

S'il cédait également 0,19% contre le sterling à 0,8365, l'euro perdait plus de terrain contre le yen (0,86% à 109,3) et restait toujours stable contre le franc suisse (1,2053 franc l'euro).

“De nombreux indicateurs économiques sont attendus aujourd'hui”, indique un cambiste nord-européen, “mais pratiquement aucun d'entre eux ne présente d'intérêt pour les investisseurs”. En effet, 'les inquiétudes concernant la zone euro refont leur apparition et viennent brider la vigueur témoignée par les marchés depuis le début de l'année', constate-t-on chez IG Markets.

CMC Markets UK relève que les marchés financiers sont pénalisés 'par les querelles continuelles sur l'augmentation de la taille du fonds de sauvetage européen au-delà du plafond des 500 milliards d'euros'. Il semblerait que l'extension du fonds ait été validée, CMC Markets UK rapportant un accord combinant MES et FES qui porterait la “puissance de feu” de l'ensemble à 740 milliards d'euros. Le but de cet accord serait de 'convaincre le FMI d'augmenter à son tour ses engagements', ajoute le courtier britannique, ce qui ne serait pas gagné d'avance.

De toute façon, il faudra encore attendre pour en avoir confirmation. Demain, les ministres des Finances de l'Union européenne (l'Eurogroupe) vont entamer à Copenhague une réunion qui devrait durer deux jours.

Des intervenants comme Aurel BGC invitent à la prudence quant aux informations qui circulent déjà : “compte tenu des récentes déclarations d'officiels, il est loin d'être sûr qu'il s'agit de la version qui sera adoptée. Il convient de plus de remarquer que même avec cette solution le 'pare-feu' n'atteindrait en aucun moment un montant supérieur à 500 milliards d'euros”.

En outre , 'avec la grève en Espagne (...), il y a suffisamment d'éléments qui justifient la prudence, surtout avant la réunion de l'Eurogroupe”, indique un intervenant. Notons que l'Italie a placé ce matin des obligations, notamment des papiers d'Etat à 10 ans au taux de 5,24%, contre 5,50% lors de l'émission précédente.

Du côté statistique enfin, et après trois mois consécutifs d'amélioration, le climat des affaires dans la zone euro se dégrade en mars, d'après la Commission européenne. L'indicateur 'BCI' (Business Climate Indicator) ressort à -0,30 ce mois-ci, contre -0,16 en février, -0,20 en janvier, -0,31 en décembre 2011 et -0,42 en novembre. Selon Bruxelles, ce retournement est lié pour l'essentiel à une appréciation plus négative de la part des chefs d'entreprise de leurs prévisions de production, de leurs carnets de commandes et de leurs niveaux de production passés.

Cependant, Après avoir stagné le mois précédent, le nombre de chômeurs en Allemagne a diminué de 18.000 entre février et mars.

Cet après-midi, les investisseurs suivront tout à l'heure aux Etats-Unis la publication des inscriptions hebdomadaires aux allocations chômage. Ensuite, ils guetteront aussi la 3ème estimation du PIB de 4ème trimestre 2011.

“La plus importante de toutes ces statistiques est vraisemblablement la dernière. Toute la question est de savoir si les estimations précédentes seront relevées fortement ou non”, indique un cambiste.

Copyright (c) 2012 CercleFinance.com. Tous droits réservés.

Je donne mon avis

TÉLÉCHARGEZ GRATUITEMENT L’APPLI
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...