Bourse > Actualités > Points de marché > Marché : L'euro campe sur les 1,38 dollar avant le g20

Marché : L'euro campe sur les 1,38 dollar avant le g20

tradingsat

(CercleFinance.com) - La monnaie unique européenne tentait de nouveau de tester la barre symbolique des 1,3830 dollar l'euro ce midi. En hausse de 0,19%, la devise de la zone monétaire européenne prenait 0,22% contre le dollar ce midi à 1,3799 dollar, après un point haut à 1,3828. L'élargissement du FESF est maintenant ratifié par l'ensemble de la zone euro, et un G20 est attendu ce week-end.

L'euro grappillait également 0,11% face à la livre à 0,8748 sterling l'euro et 0,13% contre le franc suisse à 1,2386. Sa reprise se poursuit aussi contre le yen à 106,9 yens l'euro (+ 0,33%), après qu'un point bas de 100,8 ait été récemment atteint.

Comme prévu, le parlement de Slovaquie a finalement ratifié le plan de renforcement du Fonds européen de stabilité financière (FESF). Ce pays-membre de la zone euro rejoint ainsi les 16 autres qui ont déjà validé l'accord du 21 juillet. Hier soir, l'agence de notation-crédit Standard & Poor's a abaissé la note de l'Espagne de 'AA' à 'AA-' .

Les cambistes de la banque genevoise Pictet & Cie préviennent cependant que “la Banque centrale européenne a averti, concernant la décote des dettes souveraines, qu'une implication du secteur privé (PSI) dans la crise de la dette aurait un effet négatif sur le secteur bancaire de la zone euro”, ce qui risque d'induire une forte volatilité.

“Pour chaque pays, le G20 prépare deux à trois mesures significatives afin de contribuer à la résolution des déséquilibres mondiaux. La priorité absolue pour la réussite de ce G20 reste la reconnaissance d'éléments nécessaires à la stabilité de la zone euro”, ajoute Pictet & Cie.

“Selon Josef Ackermann, PDG de la Deutsche Bank, il est indispensable de créer une Union européenne économique et politique davantage intégrée. Mais la perte de souveraineté des 'Etats faibles' au profit de la France et de l'Allemagne n'irait pas sans provoquer de multiples tensions”, indiquent les spécialistes.

Cependant, la crise européenne semble pourtant loin d'être résolue. 'Il semble bien que l'Europe recommence à montrer ses désaccords', souligne Barclays Bourse, pour qui 'il faudra rapidement se poser la question du problème de la gouvernance de la zone euro'.

Du côté statistique, on a appris ce matin que dans la zone euro, le taux d'inflation annuel a atteint 3,0% en septembre 2011, contre 2,5% en août, et le déficit du commerce extérieur s'est établi à 3,4 milliards d'euros en août.

Cet après-midi, une série d'indicateurs seront publiés des États-Unis, en particulier les ventes au détail de septembre (prévision : + 0,7% ; précédent : 0%) et l'indice de confiance 'UMich' (prévision : 60,2 points ; précédent : 59,4). 'Il y a de bonnes chances que les deux chiffres dépassent les attentes ', assure un analyste.

Copyright (c) 2011 CercleFinance.com. Tous droits réservés.

Je donne mon avis

TÉLÉCHARGEZ GRATUITEMENT L’APPLI
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...