Bourse > Actualités > Points de marché > Marché : L'euro campe au seuil des 1,33 dollar

Marché : L'euro campe au seuil des 1,33 dollar

tradingsat

(CercleFinance.com) - L'euro digérait ses gains de la veille ce midi et campait au seuil des 1,33 dollar l'euro, qui pour l'instant n'a pas été touché. La devise a gagné près de deux centimes en 24 heures. Vers 13 heures 20, l'euro grappille 0,09% à 1,3274 dollar, le point haut quotidien se situant à cette heure à 1,3289.

Parallèlement, l'euro prend 0,50% face au yen à 102,2 yens l'euro, 0,23% contre le franc suisse à 1,2114 et 0,15% contre le sterling à 0,8352.

Devant une commission du Sénat des Etats-Unis hier, le président de la Fed Ben Bernanke a selon CM-CIC déclaré qu''il n'était pas certain que la zone euro était en récession, soutenant par la même la valorisation de la devise européenne.'

Par ailleurs, “pas de nouvelle de la Grèce, à part des drapeaux en flammes et des manifestations. Une nouvelle réunion est prévue aujourd'hui”, ironise un cambiste basé en Europe du Nord. Mais le sentiment est cependant meilleur. 'Au vu des grands titres des journaux, qui laissent penser qu'un accord est sur le point d'être conclu en Grèce, les vendeurs ne disposent plus de beaucoup de munitions', note Stan Shamu, stratégiste chez IG Markets.

Aurel BGC souligne que selon le Wall Street Journal, la BCE 'aurait fait des 'concessions cruciales' concernant les obligations d'État grecques qu'elle détient', et qu'elle serait prête à 'soulager le fardeau de la dette' de la Grèce.

Un accord entre la Grèce et ses créanciers serait d'autant plus important que selon Bordier & Cie, “une échéance obligataire importante arrive mi-mars”. Sans accord, le défaut de paiement de la Grèce serait inévitable.

'Pour le moment, les regards sont tournés vers les adjudications des pays européens qui se déroulent sans encombre depuis le début de l'année, ce qui favorise la détente observée sur le front de l'anxiété', explique de son côté Barclays Bourse.

Du côté des indicateurs macroéconomiques, on a appris ce matin que l'Allemagne avait dégagé un excédent commercial de 158,1 milliards d'euros, sur l'ensemble de l'année 2011, à comparer à 154,9 milliards en 2010.

Durant cette semaine pauvre en statistiques, seuls les stocks hebdomadaires de pétrole sont encore attendus cet après-midi aux États-Unis. Le consensus table sur une hausse des réserves de brut au-delà des 340 millions de barils, ce qui constituerait une première depuis la dernière semaine de septembre.

Copyright (c) 2012 CercleFinance.com. Tous droits réservés.

Je donne mon avis

TÉLÉCHARGEZ GRATUITEMENT L’APPLI
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...