Bourse > Actualités > Points de marché > Marché : L'euro attentiste, le franc suisse dérape

Marché : L'euro attentiste, le franc suisse dérape

tradingsat

(CercleFinance.com) - Les variations amples ne sont toujours pas de retour sur le marché des devises, du moins sur la parité euro/dollar qui pour l'heure est parfaitement stable (+ 0,02%) à 1,4442 dollar.

L'évolution récente de la parité inspirent à un cambiste d'Europe du nord les commentaires suivants. Tout d'abord, la dégradation de la note souveraine de la dette fédérale américaine par Standard & Poor's semble un phénomène isolé que les autres grandes agences n'ont pas imité.

En outre, selon cet analyste, le discours de Ben Bernanke à Jackson Hole “signale une hausse de la probabilité de la mise en place d'un QE 3”, un nouveau plan d'assouplissement quantitatif. La baisse de la paire euro/dollar lui semble donc pouvoir reprendre.

Signalons par ailleurs que la tendance est aussi faible face à la livre (+ 0,15% à 0,8869) et au yen (- 0,11% à 110,55).

En revanche, on signalera une appréciation sensible de 1,56% de l'euro contre le franc suisse à 1,1654. Chez Pictet, on indique à ce propos qu'“après avoir manqué la marque des 1,2000 lundi, le cross euro/franc suisse s'est replié hier de 1,1897 à 1,1753 au plus bas. Les derniers indicateurs économiques européens sont faibles et la pression sur la monnaie européenne devrait augmenter dans les semaines à venir”.

Le fléchissement dont témoignent les derniers indicateurs économiques européens ne semble pas perturber outre mesure les opérateurs, constatent les cambistes de Pictet & Cie. Ils ajoutent cependant qu'“une volatilité importante et une liquidité minimale règnent toujours sur le marché des changes”. Mais ils rapportent aussi que BCE “est intervenue sur le marché obligataire italien hier, en achetant des montants conséquents avec des taux à 10 ans.”

A l'inverse de l'autre propos précédemment rapporté, “les membres de la Réserve fédérale des Etats-Unis sont divisés quant aux actions à entreprendre au vu du dernier rapport du Comité de politique monétaire de la Réserve fédérale. L'inflation reste le problème majeur pour la prise de nouvelles mesures d'assouplissement quantitatif.” Les statistiques européennes de la matinée étaient effectivement dispersées : le taux d'inflation annuel de la zone euro s'établirait à 2,5% en août 2011 et celui de chômage à 10%, comme en juillet dans les deux cas.

Mais hors effets saisonniers, la décrue du nombre de demandeurs d'emploi s'est poursuivie en août en Allemagne, selon les chiffres de l'agence fédérale du travail, avec 8.000 chômeurs de moins par rapport à juillet. En données non corrigées, les autorités indiquent avoir recensé plus de 2,94 millions de chômeurs dans le pays, un chiffre en hausse de 5.000 personnes par rapport au mois précédent.

Cet après-midi en provenance des Etats-Unis, les opérateurs prendront connaissance de l'indice ADP de l'emploi pour août (prévision : + 100.000 postes ; précédent : + 114.000), sorte de préfiguration du rapport fédéral sur l'emploi de vendredi, et des commandes à l'industrie de juillet (prévision : + 2% ; précédemment : - 0,8%).

Copyright (c) 2011 CercleFinance.com. Tous droits réservés.

Je donne mon avis

TÉLÉCHARGEZ GRATUITEMENT L’APPLI
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...