Bourse > Actualités > Points de marché > Marché : L'espagne inquiète, les banques chutent en bourse

Marché : L'espagne inquiète, les banques chutent en bourse

L'espagne inquiète, les banques chutent en bourseL'espagne inquiète, les banques chutent en bourse

(Tradingsat.com) - Les marchés boursiers européens accusent le coup lundi, l'indice Ibex 35 de Madrid dégringolant de plus de 4% sur fond d'inquiétudes grandissantes concernant les perspectives de la zone euro, et notamment de l'Espagne. Un article paru ce week-end dans le quotidien El Pais affirme que six autres régions espagnoles (dont la Catalogne), en plus de Valence, s'apprêtent à demander de l'aide au gouvernement.

Un appel au secours qui intervient après celui lancé vendredi par Valence, faisant suite à l'annonce par le gouvernement de la création d'un fonds de soutien pour les régions du pays en cas de dégradation non soutenable de leurs finances publiques, pouvant atteindre 18 milliards d'euros. Un effet boule de neige qui risque aussi d'emporter l'Italie, craignent certains observateurs, conscients à présent que la seule ressource disponible et en mesure d'agir ne peut provenir que de la Banque centrale européenne (BCE).

En effet, aucun des mécanismes qui devaient permettre de détendre les conditions de financement du pays n'est en place, laissant craindre une poursuite de la dégradation du coût de financement. Les ressources du FESF vont être mobilisées pour financer le sauvetage des banques mais le MES ne sera pas actif avant septembre.

La pression sur les taux d'emprunt d'Etat espagnols à 10 ans a franchi un nouveau palier inquiétant ce lundi, à 7,5%, contre un peu plus de 7,3% vendredi soir après que l'Espagne eut annoncé une révision en baisse de ses prévisions de croissance pour 2013 et 2014.

Côté valeurs, les bancaires sont les plus affectées au sein de l'indice phare parisien, qui plonge de 2% à la mi-séance à 3 130 points. BNP Paribas, Crédit Agricole et Société Générale chutent entre 4% à 6%. L'assureur AXA est également sous pression (-3,4%), comme la quasi-totalité des sociétés du CAC 40 puisque seule Peugeot parvient à résister pour l'heure (+0,05%).

Le constructeur automobile profite aujourd'hui de l'annonce d'un accord de coopération avec Toyota sur le segment des véhicules utilitaires légers en Europe. Il est prévu que Toyota Motor Europe participe directement au développement et aux investissements industriels relatifs à la prochaine génération de véhicules.

Hors indice vedette, Groupe Eurotunnel recule de 6% après la publication de résultats semestriels jugés décevants.

Sur le Forex, l'euro s'inscrit en repli face au dollar (1,2127$). Il a par ailleurs touché un plus bas de 11 ans face au yen, plombé par l'Espagne. Le baril de pétrole WTI a fortement reculé lui aussi, sous la barre des 90$ actuellement. L'once d'or vaut de son côté 1 571$, stable.

Je donne mon avis

TÉLÉCHARGEZ GRATUITEMENT L’APPLI
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...