Bourse > Actualités > Points de marché > Marché : L'économie japonaise s'est contractée de 2,1% au 2e trimestre

Marché : L'économie japonaise s'est contractée de 2,1% au 2e trimestre

L'économie japonaise s'est contractée de 2,1% au 2e trimestreL'économie japonaise s'est contractée de 2,1% au 2e trimestre

TOKYO (Reuters) - La contraction de l'économie japonaise au deuxième trimestre a été plus forte que ne le reflétait une première estimation, les investisseurs ayant réduit leurs investissements sur les craintes d'un yen fort et d'une conjoncture mondiale morose.

Le produit intérieur brut (PIB) du Japon a diminué de 0,5% entre avril et juin, conformément aux attentes du marché, après une première estimation de -0,3%, révèlent les chiffres révisés publiés vendredi par le gouvernement.

En rythme annuel, l'économie japonaise s'est contractée de 2,1%, après une première estimation de -1,3%. Les économistes attendaient en moyenne un repli de 2,2%.

Les économistes estiment que le Japon pourrait renouer avec la croissance au troisième trimestre, après trois trimestres consécutifs de contraction, grâce au rétablissement rapide des chaînes d'approvisionnement après le séisme du 11 mars, mais la perspective au-delà semble de plus en plus incertaine.

"L'investissement en capitaux ne devrait pas croître aussi fortement que prévu, donc un rebond du PIB en juillet-septembre pourrait être plus faible qu'initialement escompté, bien qu'une reprise graduelle soit toujours attendue", commente Yuichi Kodama, économiste chez Meiji Yasuda Life Insurance.

Les investissements de capitaux ont diminué de 0,9%, alors qu'une première estimation les donnait en hausse de 0,2%(consensus: -1,9%).

Ces investissements faibles, conjugués à une baisse des exportations, suggèrent que le Japon ne pourra pas beaucoup miser sur la demande extérieure.

Ceci pourrait pousser le gouvernement à accélérer ses dépenses de reconstruction tout en s'appuyant sur la banque centrale pour assouplir sa politique monétaire en vue d'affaiblir le yen, dont la vigueur sur le marché des changes pénalise les exportateurs.

Stanley White et Kaori Kaneko, Natalie Huet pour le service français, édité par Catherine Monin

Copyright © 2011 Thomson Reuters

Je donne mon avis

TÉLÉCHARGEZ GRATUITEMENT L’APPLI
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...