Bourse > Actualités > Points de marché > Marché : L'assureur aegon a fini de rembourser les aides de l'etat

Marché : L'assureur aegon a fini de rembourser les aides de l'etat

L'assureur aegon a fini de rembourser les aides de l'etatL'assureur aegon a fini de rembourser les aides de l'etat

AMSTERDAM (Reuters) - L'assureur Aegon a annoncé mercredi avoir fini de rembourser les aides fournies par l'Etat pendant la crise financière, ce qui devrait lui permettre de recommencer à verser des dividendes.

Aegon est la première société néerlandaise à s'être acquittée de la totalité de ses obligations envers l'Etat. L'Etat néerlandais a prêté près de 40 milliards d'euros pour sauver le secteur financier néerlandais en 2008 en nationalisant ABN et en fournissant des aides financières à Aegon et aux bancassureurs ING et SNS Reaal.

Au total, Aegon a remboursé 4,1 milliards d'euros à l'Etat néerlandais. Outre le versement de dividendes, l'assureur va pouvoir reprendre les acquisitions qui lui étaient interdites. L'assureur pourrait s'intéresser aux caisses d'épargne espagnoles, a déclaré son directeur général Alex Wynaendts. Il a toutefois insisté: la priorité du groupe reste la croissance interne.

En Bourse, l'action Aegon gagnait 1% à 4,62 euros en fin de matinée, alors que la Bourse d'Amsterdam reculait de 0,2%.

Aegon envisage de payer un dividende de dix centimes par action au titre de 2011, selon Lemer Salah, analyste chez SNS Securities.

Aegon a dû vendre un certain nombre d'activités en échange de l'aide reçue, notamment Transamerica Reinsurance au français Scor pour 630 millions d'euros.

Cette opération devrait être définitivement conclue cet été, a précisé le directeur général.

ING, qui a reçu dix milliards d'euros d'aides, veut vendre sa filiale de banque en ligne ING Direct USA et l'organisme de crédit immobilier néerlandais WestlandUtrecht Bank pour se mettre en conformité avec la réglementation européenne en matière d'aides publiques. Le bancassureur devrait rembourser les trois milliards d'euros restant en mai 2012.

Dan Lalor et Hans Peters, Danielle Rouquié pour le service français, édité par Wilfrid Exbrayat

Copyright © 2011 Thomson Reuters

Je donne mon avis

TÉLÉCHARGEZ GRATUITEMENT L’APPLI
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...