Bourse > Actualités > Points de marché > Marché : Ims health chiffre l'impact potentiel des génériques d'ici 2015

Marché : Ims health chiffre l'impact potentiel des génériques d'ici 2015

Ims health chiffre l'impact potentiel des génériques d'ici 2015Ims health chiffre l'impact potentiel des génériques d'ici 2015

NEW YORK (Reuters) - La croissance du chiffre d'affaires mondial des médicaments sur ordonnance pourrait être amputée de moitié au cours des cinq prochaines années avec les pertes de brevets et la concurrence des génériques, selon une étude du cabinet IMS Health publiée mercredi.

IMS Health voit en outre les pays émergents comme le seul moteur important de croissance des recettes mondiales.

Les ventes annuelles devraient en moyenne progresser de 3% à 6% d'ici 2015, pour atteindre 1.100 milliards de dollars cette année-là, selon cette étude A titre de comparaison, elles ont augmenté de 6,2% au cours des cinq dernières années.

Les recettes devraient progresser de 0% à 3% par an aux Etats-Unis sur cette période, et de 1% à 4% en Europe. Les ventes de médicaments protégés par des brevets devraient peu évoluer sur ces marchés matures, les consommateurs se tournant de plus en plus vers les génériques moins coûteux.

Une vague importante de nouveaux génériques s'annonce car un nombre sans précédent de grands médicaments de marque perdront leur brevet d'ici 2015, comme par exemple l'anticholestérol Lipitor qui rapporte 10 milliards de dollars par an à Pfizer, l'anticoagulant Plavix de Bristol-Myers Squibb ou encore le Zyprexa d'Eli Lilly contre les troubles schizophréniques.

Selon Murray Aitken, qui a dirigé l'étude d'IMS Health, trop peu de nouveaux médicaments seront mis sur le marché pour compenser ce manque à gagner.

La croissance des génériques devrait permettre aux assureurs d'économiser 98 milliards de dollars dans les pays développés jusqu'en 2015.

Les pays émergents devraient voir leurs dépenses de médicaments doubler sur les cinq prochaines années, pour atteindre entre 285 et 315 millions de dollars par an.

"Dix-sept pays émergents à forte croissance, la Chine en tête, représenteront 28% des dépenses totales d'ici 2015, contre seulement 12% en 2005", écrivent les auteurs de l'étude.

Parmi les principales classes thérapeutiques, IMS Health estime que la croissance des ventes de médicaments contre le cancer devrait être ramenée à 5-8% pour atteindre 75 milliards de dollars d'ici 2015, en raison de la montée en charge de nombreux traitements biotechnologiques, plus coûteux, dans les marchés développés.

Quant aux ventes d'antidiabétiques, elles devraient croître de 4% à 7% avec la hausse de la prévalence du diabète de type II dans les pays développés et de nouveaux traitements par voie orale.

Randsell Pierson, Catherine Monin pour le service français, édité par Dominique Rodriguez

Copyright © 2011 Thomson Reuters

Je donne mon avis

TÉLÉCHARGEZ GRATUITEMENT L’APPLI
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...