Bourse > Actualités > Points de marché > Marché : Hausse du déficit commercial français avec la vague de froid

Marché : Hausse du déficit commercial français avec la vague de froid

Hausse du déficit commercial français avec la vague de froidHausse du déficit commercial français avec la vague de froid

PARIS (Reuters) - Le déficit commercial de la France s'est dégradé en février en raison d'une hausse des importations d'énergie en partie liée à la vague de froid, pour atteindre 6,398 milliards d'euros, après 5,593 milliards en janvier, ont annoncé vendredi les Douanes.

Ce chiffre est supérieur aux estimations des économistes qui attendaient en moyenne un déficit de 5,2 milliards d'euros.

Le déficit commercial pour l'ensemble de l'année 2011 a été révisé en hausse à 70,437 milliards d'euros. Le déficit de janvier, qui avait été annoncé dans un premier temps à 5,32 milliards, a lui aussi été relevé.

"Les échanges progressent depuis le début de l'année, plus vivement pour les importations que pour les exportations, ce qui dégrade le déficit commercial", expliquent les douanes.

"En février, la poussée des importations est en partie imputable à des achats énergétiques liés à la vague de froid, ce qui conduit à relativiser le creusement du déficit", poursuit le communiqué.

Les exportations FAB en données CVS/CJO sont ressorties à 37,155 milliards d'euros en février contre 36,769 milliards en janvier, soit une hausse de 1,0% par rapport à janvier.

Les importations ont atteint 43,553 milliards d'euros après 42,362 milliards en janvier, soit une hausse de 2,8%.

"L'économie française doit se reconcentrer sur l'export pour continuer à croître", déclare Dominique Barbet, économiste chez BNP Paribas, car "la politique budgétaire est restrictive et la croissance de la consommation privée est gênée par l'absence de gains de pouvoir d'achat".

L'économiste note cependant que "le commerce extérieur ne devrait pas peser de façon trop importante sur la croissance du PIB, les exportations restant dynamiques et le bond des importations étant en partie lié à la hausse des prix".

En février, les ventes d'Airbus (25 appareils) ont rapporté 1,974 milliard d'euros contre 1,747 milliard en janvier (23 appareils)

Jean-Baptiste Vey

Copyright © 2012 Thomson Reuters

Je donne mon avis

TÉLÉCHARGEZ GRATUITEMENT L’APPLI
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...