Bourse > Actualités > Points de marché > Marché : Hausse de 67% du bénéfice de jpmorgan au 1er trimestre

Marché : Hausse de 67% du bénéfice de jpmorgan au 1er trimestre

tradingsat

NEW YORK (Reuters) - JPMorgan Chase & Co a publié mercredi une hausse plus forte qu'attendue de son bénéfice net au premier trimestre, à la faveur d'une nette réduction de ses provisions pour pertes sur créances.

Vers 14h45 l'action de la deuxième banque américaine évoluait en recul (-0,62%), après avoir enregistré des gains en début de séance.

JPMorgan signale toutefois qu'elle subit toujours des pertes élevées sur des crédits immobiliers douteux, et a inscrit une charge de 1,75 milliard de dollars à ce titre, dont 650 millions de dollars alloués aux saisies.

Dans un communiqué, le directeur général Jamie Dimon qualifie ces pertes d'"extraordinairement élevées".

Le portefeuille de crédits à la consommation a par ailleurs diminué de 10% durant le trimestre, la croissance des prêts aux entreprises étant insuffisante pour compenser ce repli.

JPMorgan est la première grande banque américaine à publier ses comptes et elle donne souvent aux investisseurs un avant-goût de ce que sera la performance du secteur bancaire.

"Ce sont de bons chiffres, qui dépassent les prévisions, mais pas de beaucoup. Je pense que d'une manière générale le secteur bancaire tient bien le coup mais ses performances ne sont pas aussi bonnes qu'on le souhaiterait", commente Peter Dixon (Commerzbank, Londres).

De fait, la banque a surtout généré du bénéfice en provisionnant moins qu'en attirant de nouveaux clients ces derniers trimestres.

Elle a fait état d'un bénéfice net trimestriel de 5,6 milliards de dollars (3,86 milliards d'euros), soit 1,28 dollar par action, contre 3,3 milliards ou 0,74 dollar un an plus tôt.

Les analystes prévoyaient en moyenne un bénéfice par action de 1,16 dollar, selon Thomson Reuters I/B/E/S.

Le produit net bancaire (PNB) est ressorti à 25,8 milliards de dollars sur les trois premiers mois de 2011, contre 25,27 milliards attendu par les analystes. Au premier trimestre 2010, le PNB s'était établi à 28,17 milliards.

CROISSANCE DU CRÉDIT

La banque versera un dividende trimestriel de 25 cents par action fin avril et a également autorisé le rachat de 15 milliards de dollars de titres.

Les provisions trimestrielles pour pertes sur crédit ont représenté 1,17 milliard de dollars, soit une baisse de 83,0% par rapport à l'année dernière.

Le bénéfice avant provisions ressort à 9,23 milliards de dollars, en baisse de 20%. Les prêts ont diminué de 4% à 686 milliards de dollars, ce qui veut dire que la demande de prêt est faible, compte tenu de la rapidité avec laquelle les prêts sont remboursés.

"La clé c'est la croissance du crédit", commente Adrian Cronje (Balentine, Atlanta). "C'est ce qui en définitive transformera cette reprise en croissance durable mais on dirait bien que pour le moment, ça ne se fait pas".

Le bénéfice de l'activité banque d'investissement a diminué à 2,37 milliards de dollars contre 2,47 milliards un an auparavant.

Le ratio Tier 1 ressortait à 12,3% au 31 mars.

Clare Baldwin, Jean Décotte, Wilfrid Exbrayat et Catherine Monin pour le service français, édité par Gwénaelle Barzic

Copyright © 2011 Thomson Reuters

Je donne mon avis

TÉLÉCHARGEZ GRATUITEMENT L’APPLI
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...