Bourse > Actualités > Points de marché > Marché : Harry winston cherche des relais de croissance en chine

Marché : Harry winston cherche des relais de croissance en chine

tradingsat

TORONTO/NEW YORK (Reuters) - Le bijoutier-horloger américain Harry Winston souhaite doubler le nombre de ses points de vente en l'espace de cinq ans, en se développant notamment en Chine, en Russie et à Dubaï, a déclaré mardi son directeur général Frederic de Narp.

Il a notamment expliqué vouloir doper la croissance de ses ventes et porter à 50 le nombre de ses magasins contre 19 aujourd'hui.

Dans une large mesure, cette croissance passera par la Chine où il compte disposer d'environ 10 points de vente en cinq ans. Il n'en a pour l'instant qu'un à Pékin et un autre à Hong Kong.

"Toutes les marques de luxe jugent que la Chine est un marché de masse", a-t-il dit lors du sommet du Luxe organisé par Reuters.

"Aujourd'hui, rien n'est trop grand, rien n'est trop beau, rien n'est trop cher pour les Chinois. Ils sont à la recherche du luxe véritable", a ajouté Frederic de Narp qui cherche à "séduire et servir la crème de la crème de la Chine."

Le groupe entend aussi ouvrir cette année un nouveau magasin à Dubaï et un autre en Russie en 2012.

D'autres projets sont prévus à Genève, Londres, Macao, Hong Kong et au Japon. A plus long terme, une entrée sur les marchés indiens et latino-américains est envisagée.

John Tilak et Phil Wahba, Nicolas Delame pour le service français, édité par Pascale Denis

Copyright © 2011 Thomson Reuters

Je donne mon avis

TÉLÉCHARGEZ GRATUITEMENT L’APPLI
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...