Bourse > Actualités > Points de marché > Marché : Franc suisse et énergie pèsent sur le 2e trimestre d'holcim

Marché : Franc suisse et énergie pèsent sur le 2e trimestre d'holcim

Franc suisse et énergie pèsent sur le 2e trimestre d'holcimFranc suisse et énergie pèsent sur le 2e trimestre d'holcim

par Pascal Schmuck

ZURICH (Reuters) - Holcim, numéro deux mondial du ciment, a souffert sans surprise au deuxième trimestre de la hausse des coûts de l'énergie et des matières premières ainsi que de la force du franc suisse.

Le bénéfice net trimestriel a reculé de 13% à 347 millions de francs (303 millions d'euros), a annoncé jeudi le groupe dans un communiqué, alors que les marchés en attendaient en moyenne 358 millions de francs.

Le chiffre d'affaires, en hausse de 11% à 5,49 milliards de francs, est également en dessous du consensus qui était de 5,59 milliards.

Holcim souligne toutefois que sur six mois, les volumes de ventes ont progressé dans tous les segments et que la demande a augmenté en Europe. Mais il n'y a pas de signe de rebond sur le marché nord-américain de la construction.

L'excédent brut d'exploitation (Ebitda) opérationnel a reculé de 19% à 1,9 milliard de francs. Pour l'année 2011, le groupe anticipe désormais un Ebitda proche du niveau de 2010 alors qu'il évoquait précédemment une croissance "difficile à atteindre" de 5%.

Les résultats d'Holcim suivent ceux du leader mondial du secteur, le français Lafarge, qui n'a guère laissé espérer une hausse de ses profits en 2011, en raison de l'inflation de ses coûts et d'une moindre capacité à faire passer des hausses de prix, malgré la confirmation de ses anticipations de progression des volumes.

Après ces annonces, le titre Holcim perdait 4,9% en Bourse et l'action Lafarge cédait 2,5%, comme l'indice sectoriel européen, dans un marché globalement en net repli.

Le marché relève notamment la baisse de la marge opérationnelle de Holcim. "Elle a chuté de 240 points de base lors du deuxième trimestre, un niveau proche de ses pairs Cemex et Lafarge", commente Serge Rotzer, à la banque Vontobel.

Holcim a dit prévoir encore des hausses de prix afin de répercuter la hausse des tarifs dans l'énergie, les matières premières et les transports.

Au premier semestre, le bénéfice net après minoritaires du groupe suisse a grimpé de 8% à 357 millions de francs, mais le chiffre d'affaires net a baissé de 7% à 10,14 milliards de francs.

Edité par Robin Bleeker et Dominique Rodriguez

Copyright © 2011 Thomson Reuters

Je donne mon avis

TÉLÉCHARGEZ GRATUITEMENT L’APPLI
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...