Bourse > Actualités > Points de marché > Marché : Fiat remboursera la dette de chrysler et augmentera sa part

Marché : Fiat remboursera la dette de chrysler et augmentera sa part

Fiat remboursera la dette de chrysler et augmentera sa partFiat remboursera la dette de chrysler et augmentera sa part

par Lisa Jucca et Stefano Rebaudo

BALOCCO, Italie (Reuters) - Chrysler compte rembourser les 7 milliards de dollars de dette qu'il doit aux gouvernements américain et canadien en juin, laissant le champ libre à Fiat pour prendre une part majoritaire dans son capital, a déclaré lundi le directeur général des deux sociétés.

Le troisième constructeur automobile américain, contrôlé par Fiat depuis son renflouement en 2009, est dans l'obligation de rembourser les fonds qui lui ont été prêtés avant que la holding italienne puisse en devenir propriétaire.

"Je pense que je peux le faire" a dit Sergio Marchionne, directeur général de Fiat et de Chrysler, à propos de sa capacité à rembourser cette dette avant juin.

Sergio Marchionne avait déclaré le mois dernier vouloir porter sa participation dans Chrysler à 51% cette année mais a laissé entendre que la cotation en bourse de la société n'interviendrait pas avant 2012.

Fiat annoncera mardi, ou dans les jours suivants, qu'elle portera de 25 à 30% sa participation au capital de Chrysler, ce qui constituera une étape importante dans l'évolution de la holding, a-t-il ajouté.

L'étape suivante, qui permettra à l'italien de posséder 35% de Chrysler, ne pourra être franchie qu'au quatrième trimestre de cette année, a répété Sergio Marchionne.

Fiat a obtenu le contrôle managérial et 20% des parts du constructeur américain lors du renflouement de Chrysler en 2009. La société italienne peut augmenter ses parts jusqu'à 35% sans verser un cent si elle parvient à remplir les trois objectifs qui lui ont été fixés pour remettre à flot les finances de Chrysler.

Sergio Marchionne a dit que Fiat pourra utiliser sa trésorerie pour régler les 16% qui lui permettront de parvenir à 51% du capital mais il a refusé de dire combien coûterait cette transaction.

Interrogé sur les performances de Chrysler, Sergio Marchionne a dit: "Je suis satisfait de ce que nous avons fait au premier trimestre. C'est totalement conforme à ce que nous avions annoncé. Notre trésorerie est solide".

Il a ajouté être confiant quant à la capacité de Chrysler d'atteindre son objectif de deux milliards de dollars de bénéfice d'exploitation cette année.

Marion Douet pour le service français, édité par Nicolas Delame

Copyright © 2011 Thomson Reuters

Je donne mon avis

TÉLÉCHARGEZ GRATUITEMENT L’APPLI
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...