Bourse > Actualités > Points de marché > Marché : Fiat monte à 30% de chrysler, qui a atteint des objectifs

Marché : Fiat monte à 30% de chrysler, qui a atteint des objectifs

Fiat monte à 30% de chrysler, qui a atteint des objectifsFiat monte à 30% de chrysler, qui a atteint des objectifs

par Deepa Seetharaman

DETROIT (Reuters) - Fiat a relevé mardi sa participation au capital de Chrysler, après que le constructeur automobile américain a rempli deux des trois objectifs imposés par Washington lors du sauvetage financier du groupe en 2009.

La part de l'entreprise italienne a été portée de 25% à 30%, a précisé Chrysler.

Ce dernier a dépassé l'objectif qui lui avait été fixé sur les ventes internationales et conclu un accord prévoyant le développement de sa présence à l'étranger via le réseau de distribution de Fiat.

Ces deux points faisaient partie des conditions demandées par Washington dans le cadre de l'accord qui a donné à Fiat une part de contrôle de Chrysler.

Cette part pouvait être augmentée en fonction de trois tests. Le premier imposait à Chrysler de générer un chiffre d'affaires de 1,5 milliard de dollars (1,04 milliard d'euros) hors des Etats-Unis, du Canada et du Mexique, marchés où il a réalisé l'an dernier 87% de ses ventes.

En 2010, les ventes de Chrysler hors Amérique du Nord ont atteint 5,4 milliards de dollars (3,8 milliards d'euros), selon un document déposé le 25 février auprès de la Securities and Exchange Commission (SEC), le gendarme de Wall Street.

Vers 8h00 GMT, le titre Fiat cédait 0,92% alors que l'indice des valeurs automobiles européennes reculait de 1,18%

AMÉRIQUE LATINE ET EUROPE

Le constructeur de Detroit devait ensuite commercialiser ses modèles dans 90% des concessions Fiat en Amérique latine, mais cet objectif était rendu plus difficile par la législation locale sur les franchises.

Chrysler a pu contourner cette difficulté en acceptant de vendre ses voitures sous la marque Fiat.

Le dernier objectif que Chrysler doit remplir consiste à distribuer ses véhicules, éventuellement sous la marque Fiat, dans 90% des enseignes de l'Italien en Union européenne.

Avec désormais 30% de Chrysler sous contrôle de Fiat, la part détenue par l'UAW, le syndicat américain de l'automobile, est tombée à 59,2%.

Le département américain du Trésor en détient à présent 8,6% et l'Etat canadien 2,2%.

Chrysler espère remplir son troisième objectif au quatrième trimestre, ce qui permettra à Fiat de prendre 16% supplémentaires.

L'administrateur délégué du constructeur turinois, Sergio Marchionne, espère atteindre 51% de Chrysler avant la fin de l'année.

La prise de cette part de contrôle serait la dernière étape avant un retour de Chrysler à la cotation à Wall Street, qui pourrait intervenir dès le second semestre.

Gregory Schwartz pour le service français, édité par Benoît Van Overstraeten

Copyright © 2011 Thomson Reuters

Je donne mon avis

TÉLÉCHARGEZ GRATUITEMENT L’APPLI
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...