Bourse > Actualités > Points de marché > FED : Entre indécision et divisions

FED : Entre indécision et divisions

La reste coincée entre timing serré et divisions internes.La reste coincée entre timing serré et divisions internes.

(Tradingsat.com) - La Réserve Fédérale Américaine semble être dans une situation de plus en plus complexe, à la lecture du compte-rendu de son dernier comité de politique monétaire. Problèmes de timing, divisions qui s’accroissent entre Gouverneurs… la FED navigue dans le brouillard malgré une feuille de route qui paraissait claire au départ.

Plus la route se dégage, plus il semble compliqué de rouler. Tel semble être le paradoxe de la FED en ce moment. Après avoir lancé le processus de normalisation de ses taux, toujours proche de zéro en ce moment malgré son relèvement de décembre dernier, elle n’arrive pas à sortir de sa posture attentiste.

"Le comité a besoin de plus d’indicateurs pour décider d’un nouveau relèvement de ses taux". La FED par cette phrase du communiqué, se donne encore quelques semaines et sans doute quelques mois d’attente pour statuer. La prudence est donc encore de mise.

Ciel de plus en plus dégagé

Et pourtant. Le paysage est en train de se dégager quasi-complètement. Le marché de l’emploi américain devient même tendu, avec de l’inflation salariale. Et ce malgré plusieurs rapports mensuels décevants, mais qui plafonnent logiquement après des mois et des mois de forte hausse ininterrompue.

La croissance américaine renoue avec un rythme très soutenu, la FED d’Atlanta a même encore relevé ses prévisions pour le 3ème trimestre à venir, à 3,6% en rythme annualisé. La croissance des résultats d’entreprises américains récemment publiés, et leurs perspectives de croissance en témoignent. Partout, le rythme supérieur aux attentes.

Source d’instabilité persistante

Et puis le 3ème sujet de préoccupation, les "menaces externes", les risques internationaux sur l’économie américaine, semblent largement contenus. Chine, émergents… même le Brexit n’a pas d’impact notable marqué en ce moment, et le comité de politique monétaire de la FED en convient.

Alors pourquoi attendre encore ? D’autant que le ton se durcit très nettement dans les débats internes. Plusieurs gouverneurs ont ouvertement exprimé leur inquiétude concernant le niveau jugé trop bas des taux américains. Ils sont de nature à alimenter justement des sources d’instabilité mondiale.

Un ton qui se durcit

Deux membres du conseil ont même voté en faveur d’une hausse des taux en juillet. Pour eux, impossible d’attendre plus longtemps, alors que l’Amérique ne peut pas renouer avec une croissance normale, sans un niveau de taux normal.

Les patrons des FEDs régionales de New York et d’Atlanta ont même milité en début de semaine pour une ou 2 hausses de taux avant la fin de l’année ! Notamment lors des réunions de septembre et de décembre. L’Amérique et le système financiers y sont prêts désormais, et le marché doit en prendre acte dès maintenant, disent-ils.

Probabilités encore faibles

Mais le ton général de la FED reste encore bien indécis. Pour preuve, les probabilités en matière de taux calculées par l’ensemble du marché continuent à tabler sur un processus très lent. Avant publication de ces minutes, elles tournaient autour de 12% pour septembre et 38% pour décembre, ce qui est relativement faible.

Désormais, si on compile l’ensemble de ces données, on arrive à une hausse prévisible, mais pas avant février prochain ! Autant dire que la FED, soucieuse d’éviter des déséquilibres dont elle est en partie responsable elle-même, refuse d’aller trop vite, quitte à en créer d’autre pendant encore une longue période.

Je donne mon avis

TÉLÉCHARGEZ GRATUITEMENT L’APPLI
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...