Bourse > Actualités > Points de marché > Europe : Un plan de sauvetage de l'italie n'a pas été évoqué, dit la ce

Europe : Un plan de sauvetage de l'italie n'a pas été évoqué, dit la ce

tradingsat

BRUXELLES (Reuters) - Aucune discussion concernant un plan d'aide pour l'Italie n'a eu lieu, a fait savoir mercredi la Commission européenne alors que le rendement des emprunts du Trésor italien continue d'augmenter en raison des craintes des investisseurs de voir la crise se propager.

L'exécutif européen s'est dit confiant que tous les engagements pris par les dirigeants de la zone euro lors du sommet du 21 juillet seront mis en oeuvre.

"Nous sommes certains que les engagements pris lors de l'accord par les Etats européens, y compris espagnol et italien seront adoptés", a déclaré la porte-parole de la Commission lors d'une conférence de presse.

Le ministre italien de l'Economie Giulio Tremonti s'est entretenu mercredi matin avec le président de l'Eurogroupe, Jean-Claude Juncker, et avec le commissaire européen aux Affaires économiques et monétaires, Olli Rehn.

"Le commissaire Rehn a réaffirmé qu'il restait convaincu que le ministre Tremonti et les autorités italiennes font le nécessaire pour remettre le pays sur les rails d'une croissance soutenable plus forte et garantir la consolidation budgétaire", a dit la Commission dans un communiqué.

Devant la presse, à l'issue d'un entretien qui a duré deux heures avec Giulio Tremonti, Jean-Claude Juncker a simplement déclaré : "Nous avons eu une longue discussion sur les problèmes auxquels la zone euro est confrontée. Nous allons poursuivre notre réflexion en commun."

"Je suis d'accord avec ce qu'a dit Mr Juncker. Nous avons eu une longue et fructueuse discussion", a renchéri le ministre italien.

Le président du Conseil Silvio Berlusconi doit s'exprimer devant le Parlement italien à partir de 15h30 GMT sur la situation économique du pays.

En Espagne, le président du gouvernement José Luis Rodriguez Zapatero devait présider une réunion de crise dans l'après-midi.

L'écart de rendement entre les obligations à dix ans espagnoles et italiennes par rapport au papier allemand de même échéance, référence du marché obligataire européen, continuait de se creuser mercredi, sous le coup des craintes de contagion de la crise de la dette de la zone euro.

L'écart de rendement entre papier italien et allemand était de 386 points de base (+12 pdb) et celui entre obligations à dix ans espagnoles et allemandes de 402 points de base (+13 pdb).

Le rendement des titres à dix ans italiens était en hausse de 8 pdb à 6,225% et celui des obligations équivalentes espagnoles était à 6,371% (+6 pdb).

Jan Strupczewski, Catherine Monin pour le service français, édité par Dominique Rodriguez

Copyright © 2011 Thomson Reuters

Je donne mon avis

TÉLÉCHARGEZ GRATUITEMENT L’APPLI
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...