Bourse > Actualités > Points de marché > Europe : S&p sous le feu des critiques après sa mise en garde

Europe : S&p sous le feu des critiques après sa mise en garde

Europe : s&p sous le feu des critiques après sa mise en gardeEurope : s&p sous le feu des critiques après sa mise en garde

LONDRES (Reuters) - L'agence de notation Standard & Poor's a fait l'objet de vives critiques mardi après avoir annoncé qu'elle pourrait abaisser la note des pays de la zone euro, y compris celle des pays les mieux notés, alors que les responsables politiques travaillent contre la montre à quelques jour du sommet européen de vendredi.

L'agence de notation a annoncé lundi soir avoir mis sous surveillance avec implication négative 15 pays de la zone euro en raison de l'accroissement des tensions systémiques observées au cours des dernières semaines.

"S&P apparaît un peu comme le méchant dans les bandes dessinées. On peut presque l'entendre crier : 'nous vous détruirons tous... ha ha ha ha'", commente Gary Jenkins, responsable des produits de taux chez Evolution Securities.

L'Autorité européenne des marchés financiers (AEMF) a fait savoir qu'elle enquêtait sur les agences de notation pour déterminer de quelle manière elles notent les emprunts souverains et autres dettes et qu'elle pourrait imposer de lourdes sanctions en cas d'infraction.

Le gouverneur de la Banque de France, Christian Noyer, a réclamé une réflexion sur le rôle que jouent les agences de notation dans la crise de la dette.

"Les agences ont été un des éléments moteurs de la crise en 2008", a rappelé ce membre du conseil des gouverneurs de la Banque centrale européenne (BCE) lors d'une conférence sur le financement des entreprises. "Est-ce qu'elles sont en train de devenir un moteur de la crise actuelle ? C'est une vraie question sur laquelle il faut qu'on réfléchisse tous."

La méthodologie de S&P est devenue plus politique, moins économique, a encore déclaré Christian Noyer.

POSITIF IN FINE ?

Un avis partagé par Ewald Nowotny, autre membre du conseil des gouverneurs de la BCE.

"De mon point de vue, (il s'agit d'une) mesure aux motivations très politiques de l'agence de notation Standard & Poor's", a-t-il déclaré lors d'un colloque à Vienne.

"Je ne suis pas troublé par ceci, mais je suis stupéfait, vu les efforts significatifs ces derniers jours pour surmonter la crise, notamment les programmes d'économies en Italie et en Irlande", a pour sa part déclaré le président de l'Eurogroupe Jean-Claude Juncker à la radio Deutschlandfunk.

"C'est une folle exagération et (c'est) aussi injuste", a-t-il ajouté.

Chez S&P, on affirme que l'agence ne fait que remplir son devoir envers les investisseurs. Les agences de notation ont été très critiquées pour n'avoir pas mis en garde contre les risques qui couvaient dans le marché des subprimes après l'éclatement de la bulle spéculative immobilière qui a plongé une bonne partie du monde en récession en 2008.

Le ministre français des Finances François Baroin a déclaré que la décision de S&P n'intégrait pas les propositions de Paris et de Berlin destinées à résoudre la crise de la dette au sein de la zone euro.

Interrogé plusieurs fois sur le moment choisi par S&P pour sa mise en garde, Moritz Kraemer, responsable de S&P pour les notes souveraines en Europe, Afrique et Moyen orient, a déclaré : "Notre rôle est d'évaluer les risques pour les marchés financiers et les investisseurs et d'annoncer ces risques quand nous les voyons se développer."

Norbert Barthle, porte-parole d'Angela Merkel au Parlement pour les affaires budgétaires, se veut positif. Il estime que l'avertissement de S&P pourrait en réalité avoir un impact positif parce qu'il pourrait aider la chancelière allemande et le président français Nicolas Sarkozy à faire adopter leurs propositions en matière de discipline budgétaire.

Danielle Rouquié pour le service français

Copyright © 2011 Thomson Reuters

Je donne mon avis

TÉLÉCHARGEZ GRATUITEMENT L’APPLI
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...