Bourse > Actualités > Points de marché > Europe : Repli limité des Bourses européennes à la mi-séance

Europe : Repli limité des Bourses européennes à la mi-séance

Europe : Repli limité des Bourses européennes à la mi-séanceEurope : Repli limité des Bourses européennes à la mi-séance

PARIS (Reuters) - Les Bourses européennes sont en repli limité à mi-séance, le succès annoncé d'un emprunt syndiqué à dix ans espagnol compensant le chiffre inférieur aux attentes de l'indice ZEW du sentiment des investisseurs en Allemagne.

Wall Street devrait ouvrir en légère baisse et poursuivre sur sa tendance de clôture de lundi, après les records successifs inscrits la semaine dernière.

Après la hausse inattendue des ventes au détail aux Etats-Unis annoncée lundi, qui avait nourri l'espoir d'une accélération de la croissance américaine, l'indice ZEW allemand, ressorti en hausse symbolique à 36,4 pour mai contre 36,3 alors que le marché l'attendait à 38,3, est venu souligner que l'incertitude continuait d'entourer les perspectives de reprise en Europe.

Les informations sur le bon déroulement de l'emprunt syndiqué à 10 ans lancé par le Trésor espagnol a cependant rassuré les investisseurs. Madrid pourrait lever jusqu'à 7,0 milliards d'euros dans le cadre de cette opération, un montant bien supérieur aux premières indications.

Vers 10h40 GMT, l'indice paneuropéen FTSEurofirst 300 perdait 0,32% à 1.227,08 points et l'EuroStoxx 50 0,42% à 2.765,60. A Paris, le CAC 40 abandonnait 0,47% à 3.926,53. À Francfort, le Dax cédait 0,22% et à Londres, le FTSE reculait de 0,15%.

Parmi les sociétés cotées ayant publié leurs résultats en début de journée, EADS gagne 2,3%. Le groupe d'aéronautique et de défense a confirmé ses objectifs et affiché sa confiance sur le calendrier de l'A350, son futur long-courrier.

A la baisse, GDF Suez cède 2,6% après la vente de 2,7% du capital par GBL, l'un de ses principaux actionnaires.

Les futures sur indices new-yorkais signalent une ouverture de Wall Street en repli d'environ 0,2%.

Sur le marché des changes, le dollar poursuit sa pause après la forte hausse de la semaine dernière, ce qui contribue à la stabilisation des cours du pétrole et de l'or.

L'euro, lui, est repassé en dessous du seuil de 1,30 dollar après le ZEW, mais il est soutenu par les informations sur l'emprunt espagnol.

Sur le marché obligataire, les futures sur Bunds allemands se maintiennent dans leur fourchette de fluctuation des dernières semaines et les rendements des emprunts d'Etat italiens et espagnols augmentent légèrement en dépit des nouvelles rassurantes sur la capacité de Madrid à se financer.

Marc Angrand pour le service français, édité par Benoît Van Overstraeten

Copyright © 2013 Thomson Reuters

Je donne mon avis

TÉLÉCHARGEZ GRATUITEMENT L’APPLI
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...