Bourse > Actualités > Points de marché > Europe : Rebond des Bourses européennes à la mi-séance, sauf à Londres

Europe : Rebond des Bourses européennes à la mi-séance, sauf à Londres

Europe : Rebond des Bourses européennes à la mi-séance, sauf à LondresEurope : Rebond des Bourses européennes à la mi-séance, sauf à Londres

PARIS (Reuters) - A part Londres, les Bourses européennes se sont retournées à la hausse mardi vers la fin de la matinée, affichant désormais de modestes gains à la mi-séance à la faveur d'un mince espoir de voir la Grèce échapper in extremis à un défaut de paiement vis-à-vis du Fonds monétaire international (FMI).

Selon un responsable grec, des contacts se poursuivent entre Athènes et Bruxelles pour tenter de parvenir à un accord dernière minute sur une aide financière à la Grèce, alors que le programme actuel expire ce mardi et que le pays doit rembourser 1,6 milliard d'euros au FMI d'ici minuit.

À Paris, le CAC 40 prend 0,44% (+21,58 points) à 4.891,42 points vers 10h40 GMT. À Francfort, le Dax avance de 0,32% mais, à Londres, le FTSE cède 0,26%. L'indice paneuropéen FTSEurofirst 300 est inchangé et l'EuroStoxx 50 de la zone euro gagne 0,63%.

La Bourse de Londres est plombée par le recul des actions Tesco (-2,26%) et Sainsbury (-1,90%) après des données du cabinet d'études Kantar Worldpanel montrant que les ventes des deux chaînes de supermarchés avaient baissé sur les 12 semaines au 21 juin.

Wall Street, qui, comme les Bourses européennes, avait accusé d'importantes pertes lundi en raison du pessimisme sur le sort de la Grèce, est attendue en hausse de quelque 0,5%, selon les premières indications disponibles.

Les cambistes ne sont pas gagnés par le soudain optimisme qui a saisi leurs collègues des marchés actions puisque l'euro reste dans le rouge, même si c'est de manière moins prononcée que prévu par rapport au début de la séance, face au dollar, au yen et à la livre sterling.

Mais sur le marché obligataire, les rendements des pays dits périphériques sont désormais en légère baisse alors qu'ils étaient en hausse dans la matinée, dans la foulée de leur vive progression lundi.

Les cours du pétrole sont en hausse de quelque 1% après avoir fait du surplace dans les premiers échanges, ce qui n'empêchera pas le cours de Brent d'accuser en juin sa deuxième baisse mensuelle de suite.

(Benoit Van Overstraeten pour le service français, édité par Bertrand Boucey)

Copyright © 2015 Thomson Reuters

Je donne mon avis

TÉLÉCHARGEZ GRATUITEMENT L’APPLI
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...