Bourse > Actualités > Points de marché > Europe : Rebond des Bourses européennes à la mi-séance

Europe : Rebond des Bourses européennes à la mi-séance

Europe : Rebond des Bourses européennes à la mi-séanceEurope : Rebond des Bourses européennes à la mi-séance

PARIS (Reuters) - Les principales Bourses européennes rebondissent vendredi autour de la mi-séance après le plongeon de la veille, des résultats encourageants publiés par la deuxième banque d'Allemagne, Commerzbank, et un sursaut des cours du pétrole aidant les valeurs bancaires et celles liées aux ressources de base à regagner du terrain.

Wall Street, qui avait atténué ses pertes jeudi en fin de séance, grâce notamment à l'énergie, est attendue en hausse à l'ouverture, montrent les futures sur indices new-yorkais.

Le CAC 40 parisien gagnait 43,77 points, soit 1,12%, à 3.940,48 à 121h35. Le Dax à Francfort et le FTSE à Londres avançaient respectivement de 1,51% et 1,44% au même moment

L'indice paneuropéen Eurofirst 300, qui avait perdu jeudi 3%, tiré vers le bas par les banques et les ressources de base, prend 1,82%. L'indice EuroStoxx de la zone euro confirme la tendance avec un gain de 1,5%.

Les plus fortes hausses sectorielles en Europe sont pour les ressources de base (+6,16%) et l'énergie (+3,64%). Les banques viennent juste derrière avec un gain de 3,63%.

Les cours du Brent de mer du Nord et du brut léger américain soutiennent la tendance en progressant de plus de 4%. Ils réagissent ainsi à de nouveaux espoirs sur une action concertée des pays producteurs pour soutenir les prix en réduisant la production.

Les banques reprennent aussi des couleurs, emmenées par les allemandes Commerzbank (+17%, plus forte hausse de l'Eurofirst 300), et Deutsche Bank (+9,5%).

Dans un marché toujours marqué par une forte volatilité, Commerzbank a donné le signal du réveil en annonçant avoir renoué avec le bénéfice au quatrième trimestre grâce à une baisse des provisions pour créances douteuses qu'elle doit à la bonne santé de l'économie allemande.

Contre la tendance, Banca Monte dei Paschi di Siena recule de plus de 5%, l'espoir d'une alliance de la banque italienne en difficulté avec un concurrent plus robuste s'amenuisant.

Les investisseurs, qui s'inquiètent du ralentissement économique global, attendaient avec impatience les chiffres de la croissance de la zone euro au quatrième trimestre. Elle a été identique à celle des trois mois précédents, tandis que sa production industrielle a fléchi en décembre, ce qui représente un ralentissement par rapport au premier semestre et plaide pour un nouveau coup de pouce monétaire de la Banque centrale européenne.

Sur le marché des changes, un calme relatif revient après la tempête des derniers jours et le dollar commence à reprendre un peu des pertes de près de 4% qu'il a subies cette semaine face au yen.

Autre signe d'un certain apaisement, l'or recule à 1.242,36 dollars l'once après avoir joué jeudi son rôle de valeur refuge avec un gain de 4%.

Le calme est cependant précaire et la nervosité pourrait faire son retour sur les marchés lundi avec la réouverture des Bourses chinoises après une semaine d'inactivité pour cause de Nouvel An chinois.

(Patrick Vignal pour le service français, édité par Wilfrid Exbrayat)

Copyright © 2016 Thomson Reuters

Je donne mon avis

TÉLÉCHARGEZ GRATUITEMENT L’APPLI
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...