Bourse > Actualités > Points de marché > Europe : Rebond des Bourses européennes

Europe : Rebond des Bourses européennes

Europe : Rebond des Bourses européennesEurope : Rebond des Bourses européennes

PARIS (Reuters) - Les Bourses européennes ont rebondi mardi, soutenues par un éphémère sursaut des cours du pétrole et des annonces positives de sociétés, notamment dans les secteurs de l'automobile, des télécoms et de la distribution.

Les principaux indices ont atténué leurs gains en fin de séance dans le sillage du pétrole, reparti à la baisse, mais ont quand même fini nettement dans le vert.

À Paris, le CAC 40 s'est adjugé 66,01 points, soit 1,53%, à 4.378,75 points. Le Dax a repris 1,63% à Francfort et le FTSE-100 a gagné 0,98% à Londres.

L'indice EuroStoxx 50 de la zone euro a regagné 1,23% et le FTSEurofirst 300 est remonté de 1,08% à 1.349,55, s'éloignant de son plus bas depuis septembre de 1.331 points touché en début de séance.

A l'heure de la clôture en Europe, Wall Street se cherche une tendance après un énième plongeon des cours du brut, très volatils.

Le Brent a ainsi perdu jusqu'à 3% pendant la nuit puis effacé ses pertes avant de repartir à la baisse. A 16h45 GMT, il était repassé sous la barre de 31 dollars et accusait un repli de 2,8%.

La plupart des indices sectoriels européens ont fini dans le vert avec en tête le compartiment automobile qui s'est adjugé 2,39%. PSA Peugeot Citroën a bondi de 4,76%, la meilleure performance du CAC à Paris, après la publication de ses résultats commerciaux de 2015 qui confirment son redressement en Europe.

Aux télécoms, Orange a grimpé de 4,15%, la meilleure performance de l'EuroStoxx 50. Le PDG Stéphane Richard a indiqué que les discussions avec Bouygues en vue d'un rapprochement avec Bouygues Télécom étaient entrées dans une phase approfondie.

Dans la distribution, Tesco a pris 6,70%, la meilleure performance du Footsie à Londres, dans l'espoir de bons chiffres de ventes jeudi au vu de ceux, meilleurs que prévu, publiés mardi par son concurrent Morrisons, lequel s'est envolé de 8,67%.

Sur le marché des changes, la livre sterling a reculé de 1% pour passer sous 1,44 dollar pour la première fois depuis juin 2010 après l'annonce d'un net recul de la production industrielle britannique en novembre.

(Patrick Vignal pour le service français)

Copyright © 2016 Thomson Reuters

Je donne mon avis

TÉLÉCHARGEZ GRATUITEMENT L’APPLI
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...