Bourse > Actualités > Points de marché > Europe : Plus forte baisse des ventes automobiles dans l'ue en huit mois

Europe : Plus forte baisse des ventes automobiles dans l'ue en huit mois

Europe : plus forte baisse des ventes automobiles dans l'ue en huit moisEurope : plus forte baisse des ventes automobiles dans l'ue en huit mois

par Helen Massy-Beresford et Josie Cox

PARIS (Reuters) - Les immatriculations de voitures neuves dans l'Union européenne ont subi en juin leur plus forte baisse en huit mois, certains marchés ayant souffert de la fin des primes à la casse tandis que l'incertitude économique pousse les consommateurs à différer les achats lourds.

Les chiffres publiés vendredi par l'Association européenne des constructeurs mobiles (Acea) ont révélé une baisse des ventes de 8,1% en juin, par rapport à juin 2010, le pourcentage le plus élevé depuis la chute de 16,6% d'octobre 2010.

Le chiffre de l'ACEA va dans le sens de celui de la fédération professionnelle allemande VDA qui a annoncé une contraction de 8% des immatriculations d'automobiles de marque allemande en juin en Europe occidentale, par rapport au mois comparable de l'an passé.

En mai, période où les effets de la reprise économique paraissaient s'affirmer, les ventes avaient augmenté de 7,1%. Mais sur une période de cinq mois, elles étaient en recul de 0,8% et l'Acea a souligné qu'elles restaient inférieures à leur niveau d'avant la crise.

L'abandon des programmes de prime à la casse accentue encore la déprime du marché européen. En France, où les ventes ont diminué de 12,6% en juin, les primes à la casse ont cessé en décembre même s'il restait possible jusqu'en mars d'enregistrer son véhicule suivant leurs modalités.

En Espagne, où les ventes ont dégringolé de 31,4% en juin, la prime à la casse n'est plus en vigueur depuis juillet dernier.

Les constructeurs européens portent leurs efforts sur de nouveaux marchés tels que la Chine, l'Inde, le Brésil et la Russie.

Sur la période janvier-juin, les immatriculations dans l'UE sont en recul de 2,1% par rapport à la période comparable de 2010, à 7.120.499 voitures de tourisme.

LES CORÉENS SE DISTINGUENT

Pour Renault, les ventes ont chuté de 20,9% en juin et de 10,8% sur les six mois, précise l'ACEA.

Renault a annoncé lundi une hausse de 1,9% de ses ventes mondiales au premier semestre, la vigueur de la demande à l'international ayant compensé les problèmes d'approvisionnement qu'il rencontre en Europe. (voir )

Son concurrent PSA Peugeot Citroën a vu ses ventes diminuer de 11,9% en juin. Mais le constructeur a fait état d'une hausse de 0,2% mondialement au premier semestre.

Celles de Toyota ont chuté de 25,8%. Le constructeur nippon se redresse peu à peu après les perturbations causées par le séisme du 11 mars.

Les sud-coréens Hyundai et Kia ont au contraire brillé, avec des hausses respectives de 9,1% et 14,1%.

Volkswagen, le premier constructeur européen, a subi une baisse des ventes de 0,5% en juin. La marque Volkswagen a connu un recul de 4,7% mais Audi a bondi de 8,7%.

La VDA a annoncé vendredi que les ventes allemandes aux USA avaient augmenté de 22% en juin, faisant écho à la croissance enregistrée au Brésil, un peu atténuée toutefois par une hausse des taux dans ce pays.

En Chine, les ventes de voitures se redressent après avoir subi les deux derniers mois l'impact du séisme au Japon, a ajouté la VDA. Les ventes ont augmenté de 16% au Brésil et de plus de 9% en Chine, a précisé la fédération.

Redressement aussi au Japon et en Russie, mais les immatriculations en Europe occidentale ont diminué de 8% en juin, a encore dit la VDA.

BMW a cette semaine revu à la hausse son objectif de bénéfice annuel grâce à une explosion des ventes en Chine.

Wilfrid Exbrayat pour le service français, édité par Danielle Rouquié

Copyright © 2011 Thomson Reuters

Je donne mon avis

TÉLÉCHARGEZ GRATUITEMENT L’APPLI
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...