Bourse > Actualités > Points de marché > Europe : Net rebond des Bourses européennes à la clôture

Europe : Net rebond des Bourses européennes à la clôture

Europe : Net rebond des Bourses européennes à la clôtureEurope : Net rebond des Bourses européennes à la clôture

PARIS (Reuters) - Les Bourses européennes ont fortement rebondi mardi après leurs replis des deux séances précédentes, soutenues par un sursaut des cours du brut et la vigueur du secteur minier suite à une décision des autorités européennes imposant d'enregistrer les importations de certaines catégories d'acier chinois et russe.

Cette mesure de Bruxelles, dans le cadre d'une enquête en cours concernant d'éventuelles pratiques de dumping de la part de ces deux pays, a été jugée par les marchés comme protectionniste et favorable à un secteur ébranlé par la chute des métaux.

À Paris, le CAC 40 a repris 3,16% (+141,33 points) à 4.614,40 points, porté par ArcelorMittal, qui enregistre la plus forte progression de l'indice parisien (+5,55%).

Sanofi vient juste derrière (+5,34%). Le laboratoire français négocie un échange d'actifs de plus de 20 milliards d'euros avec le groupe allemand Boehringer Ingelheim qui doit lui permettre de sortir de la santé animale où les synergies sont faibles et de se renforcer sur le marché très porteur des médicaments sans ordonnance. Les investisseurs apprécient.

À Francfort, le Dax a regagné 3,07% et à Londres, le FTSE a progressé de 2,45%. L'indice paneuropéen FTSEurofirst 300 et l'EuroStoxx 50 de la zone euro ont avancé respectivement de 2,93% et 3,26%.

A l'heure de la clôture en Europe, Wall Street évolue franchement dans le vert, stimulée elle aussi par une accalmie sur le front du pétrole, à la veille de l'annonce attendue du premier resserrement monétaire aux Etats-Unis depuis près de 10 ans.

La perspective de cette hausse des taux explique largement la progression de plus de 0,5% du dollar face à un panier de devises internationales et notamment l'euro, qui recule à 1,092 dollar.

Sur les marchés européens, l'indice regroupant les valeurs pétrolières européennes signe la plus forte progression (+3,89%) devant les banques (+3,74%).

Sur le front du pétrole, le brut léger américain gagne 2,4% à 37,14 dollars le baril et le Brent de mer du Nord prend 1,85% à 38,61 dollars dans un marché toujours aussi volatil.

(Patrick Vignal pour le service français, édité par Wilfrid Exbrayat)

Copyright © 2015 Thomson Reuters

Je donne mon avis

TÉLÉCHARGEZ GRATUITEMENT L’APPLI
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...