Bourse > Actualités > Points de marché > Europe : Les ventes de voitures progressent faiblement en Europe de l'Ouest

Europe : Les ventes de voitures progressent faiblement en Europe de l'Ouest

Europe : Les ventes de voitures progressent faiblement en Europe de l'OuestEurope : Les ventes de voitures progressent faiblement en Europe de l'Ouest

LONDRES (Reuters) - Les ventes de voitures neuves en Europe de l'Ouest ont progressé de 1% sur un an en novembre, la bonne tenue du marché en Grande-Bretagne et en Espagne contrebalançant la chute observée en Allemagne, en France et aux Pays-Bas, selon des données sectorielles rassemblées par le cabinet LMC Automotive.

Le nombre d'immatriculations a atteint 919.509 en novembre, contre 910.236 sur le même mois de l'an dernier. Il s'agit de la plus faible progression annuelle depuis novembre 2013.

En rythme annualisé corrigé des variations saisonnières, les ventes chutent même à 12,3 millions de véhicules, un recul de 2,7% par rapport à octobre.

Le marché automobile en Europe de l'Ouest connaît en 2014 un rebond après six années de contraction. Sur l'ensemble de l'année, les ventes de voitures devraient être supérieures de quasiment 5% à ce qu'elles ont été en 2013, à un peu plus de 12,1 millions d'exemplaires, selon LMC.

Il reste toutefois loin de ses niveaux d'avant crise, quand environ 14,5 millions de véhicules étaient vendus par an dans la région, et la reprise est inégale d'un pays à l'autre.

Analyste chez LMC, Jonathon Poskitt a déclaré à Reuters que, aux yeux des constructeurs, la Grande-Bretagne fait figure de rayon de soleil dans un paysage européen terne.

"Le Royaume-Uni est la force motrice de la reprise que nous constatons en ce moment dans les ventes de voitures en Europe de l'ouest, il compte pour bien plus qu'un tiers de la croissance régionale en 2014", a-t-il dit.

Profitant de conditions de crédit favorables et de l'embellie de l'économie britannique, les ventes de voitures en Grande-Bretagne ont connu en novembre un 33e mois consécutif de hausse et elles semblent parties pour atteindre en 2014 leur niveau le plus élevé en 10 ans.

En revanche, en France, troisième marché européen, les ventes ont reculé de 2,3% par rapport à novembre 2013, le marché français souffrant du faible moral des ménages.

En Allemagne, plus grand marché d'Europe, les ventes ont reculé de 1,8% en novembre, une baisse due essentiellement à des éléments exceptionnels avec l'entrée en vigueur de nouvelles règles européennes sur les pressions de pneus, dont les prix ont donc augmenté, ce qui a affecté les ventes de voitures, selon la fédération professionnelle allemande VDA.

D'autres grands marchés tels l'Espagne et l'Italie ont continué de se développer, selon LMC, mais la chute est de près de 20% aux Pays-Bas.

La Grande-Bretagne est le seul pays où les ventes progressent sur un mois en données corrigées des variations saisonnières, de 1,6%, alors que le recul est de 5,3% en Allemagne, de 2% en Italie, de 0,5% en France et de 6,9% en Espagne.

(Costas Pitas, Bertrand Boucey pour le service français, édité par Wilfrid Exbrayat)

Copyright © 2014 Thomson Reuters

Je donne mon avis

TÉLÉCHARGEZ GRATUITEMENT L’APPLI
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...