Bourse > Actualités > Points de marché > Europe : Les ventes de voitures chutent de 10% en Europe

Europe : Les ventes de voitures chutent de 10% en Europe

Europe : Nouvelle baisse du marché automobile européen en marsEurope : Nouvelle baisse du marché automobile européen en mars

par Laurence Frost

PARIS (Reuters) - Les ventes de voitures neuves en Europe occidentale ont signé en mars une 18e baisse mensuelle d'affilée, mettant à rude épreuve les constructeurs automobiles, à commencer par PSA Peugeot Citroën et Toyota.

Les ventes ont chuté de 10,3% sur un an, avec 1,35 million de voitures neuves immatriculées le mois dernier en Europe occidentale (Union européenne, Suisse, Islande et Norvège), contre 1,5 million en mars 2012, a annoncé mercredi l'Association des constructeurs européens d'automobiles (Acea).

Toyota a enregistré une chute de 16,6% de ses ventes et PSA a vu les siennes baisser de 16,3%. Celles du groupe Renault ont accusé une baisse de 9,7%.

Au premier trimestre, la contraction des ventes ressort de 9,7% en rythme annuelle. En dépit des anticipations de redémarrage de l'activité au second semestre, les ventes de voitures en Europe s'orientent vers une sixième année consécutive de baisse, à leur plus bas niveau des 20 dernières années.

Les incitations commerciales à l'achat dans les cinq principaux marchés européens - l'Allemagne, la Grande-Bretagne, la France, l'Italie et l'Espagne - ont augmenté en moyenne de 13% en janvier-février, à près de 2.400 euros par véhicule, selon des données du secteur dont Reuters à eu connaissance.

En France, le marché a baissé de 16,2% le mois dernier tandis qu'il a reculé de 17,1% en Allemagne. En Italie, le recul est de 4,9%. Le marché britannique, de son côté, a montré des signes de résistance avec une progression de 5,9%.

Du côté des constructeurs, BMW et Daimler ont relativement résisté avec des baisses de respectivement 4,7% et 1,0%.

En revanche, les ventes du groupe VW ont diminué de 9,3%, avec une chute de 15% des ventes de sa marque Volkswagen. Les ventes sur le marché intérieur en Allemagne "restent un élément essentiel pour les résultats du constructeur et la tendance actuelle est assez inquiétante", écrivait l'analyste de Bernstein Max Warburton dans une note cette semaine.

"Le risque est que l'Europe reste structurellement très faible pendant de nombreuses années", ajoutait-il.

En Bourse, le secteur européen de l'automobile s'inscrivait en repli de 0,59% à 9h45 après ces annonces, globalement en phase avec la baisse des marchés en Europe (-0,56% pour l'EuroStoxx 50).

Laurence Frost, Nicolas Delame et Juliette Rouillon pour le service français, édité par Dominique Rodriguez

Copyright © 2013 Thomson Reuters

Je donne mon avis

TÉLÉCHARGEZ GRATUITEMENT L’APPLI
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...