Bourse > Actualités > Points de marché > Europe : Les principales Bourses européennes ont ouvert en baisse

Europe : Les principales Bourses européennes ont ouvert en baisse

Europe : Les principales Bourses européennes ont ouvert en baisseEurope : Les principales Bourses européennes ont ouvert en baisse

PARIS (Reuters) - Les principales Bourses européennes ont ouvert en baisse jeudi, à nouveau sous le coup des tensions entre la Russie et l'Occident et malgré quelques résultats d'entreprise qui ont agréablement surpris les investisseurs.

À Paris, le CAC 40 reculait de 0,39% (-16,37 points) à 4.190,77 points vers 07h35 GMT. À Francfort, le Dax cédait 0,54% et à Londres, le FTSE perdait 0,22%. L'indice EuroStoxx 50 abandonnait 0,45% et le FTSEurofirst 300 0,32%.

Sur le marché des changes, l'euro subissait un léger repli face au dollar avant une réunion de politique monétaire de la Banque centrale européenne (BCE) qui devrait vraisemblablement déboucher sur un statu quo.

La monnaie unique est peut-être affectée par l'annonce d'une hausse bien moins marquée que prévu de la production industrielle allemande, nouveau signe de fragilité de la reprise dans la zone euro.

Ailleurs en Europe, après avoir déjà perdu plus de 4% la veille, la Bourse de Lisbonne poursuit sa dégringolade (-3,1%) dans la foulée du sauvetage public de Banco Espirito Santo (BES), première banque cotée du pays.

L'action BES est toujours suspendue mais le titre Millenium BCP, la deuxième banque portugaise, plongeait de quelque 11%, accusant la plus forte baisse de l'indice Stoxx 600.

L'action Commerzbank progressait en revanche de plus de 2% après que le numéro deux allemand de la banque a annoncé un hausse de son bénéfice au deuxième trimestre, imputable en partie à une diminution des créances douteuses et irrécouvrables.

Nestlé voit son titre avancer de près de 3% après que le groupe agro-alimentaire suisse a confirmé ses objectifs annuels, annoncé un programme de rachats d'actions et a globalement paru en meilleure forme que ses concurrents Unilever et Danone.

L'action Delhaize affichait un gain de plus de 4%, plus forte hausse de l'indice Stoxx 600, après que le distributeur belge a annoncé une croissance de ses ventes supérieure aux attentes aux Etats-Unis, pays qui représente 60% de son chiffre d'affaires.

Les cours des Bunds s'inscrivent en légère hausse, tout comme le dollar, les actifs jugés sûrs étant recherchés dans le contexte d'incertitudes lié à l'Ukraine.

La Russie a massé environ 20.000 soldats près de la frontière avec l'Ukraine et pourrait prétexter une mission humanitaire ou de maintien de la paix pour envahir l'est de ce pays, a déclaré mercredi l'Otan.

Moscou va interdire l'importation de tous les produits agricoles américains et des fruits et légumes de l'Union européenne en réplique aux dernières sanctions que lui ont imposées les pays occidentaux pour son rôle dans la crise ukrainienne, rapporte mercredi soir l'agence de presse Ria Novosti en citant les autorités sanitaires.

(Benoit Van Overstraeten pour le service français, édité par Wilfrid Exbrayat)

Copyright © 2014 Thomson Reuters

Je donne mon avis

TÉLÉCHARGEZ GRATUITEMENT L’APPLI
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...