Bourse > Actualités > Points de marché > Europe : Les marchés européens restent orientées à la hausse à mi-séance

Europe : Les marchés européens restent orientées à la hausse à mi-séance

Europe : Les marchés européens restent orientées à la hausse à mi-séanceEurope : Les marchés européens restent orientées à la hausse à mi-séance

PARIS (Reuters) - Les Bourses européennes restent orientées à la hausse à mi-séance mardi, dans de petits volumes, et Wall Street devrait également ouvrir sur une note positive à la faveur de la stabilisation des cours du pétrole.

Le CAC 40 % s'adjuge 61,74 points, soit 1,34%, à 4.679,69 points vers 11h25 GMT et le Dax-30 prend 1,53% à Francfort, à 10.816,78. La Bourse de Londres, en progression de 0,32%, est freinée par le compartiment des ressources de base, qui a un poids d'environ 5% dans l'indice FTSE-100.

L'indice EuroStoxx 50 de la zone euro avance de 1,41% et le FTSEurofirst 300 de 0,87%.

A ce stade, les futures sur indices new-yorkais signalent une ouverture de Wall Street en hausse de 0,4% à 0,5%.

Sur le marché pétrolier, le brut léger américain reprend 0,4% à 36,96 dollars le baril, au lendemain d'un décrochage de plus de 3%. Le Brent de mer du Nord remonte timidement de 0,1% à 36,76, tout en restant à moins d'un dollar de son plus bas de 11 ans touché ce mois-ci.

"Si le Brent parvient à se hisser au-dessus de la barre de 37 dollars sur laquelle il bute, les marchés boursiers européens pourraient conserver leurs gains", dit Connor Campbell, analyste chez Spreadex.

En l'absence de nombreux traders, le volume d'échanges sur les valeurs du FTSEurofirst 300 représentait dans la matinée à peine 10% de la moyenne des trois derniers mois, ce qui relativise la portée du rebond.

Chimie (+1,3%) en tête, tous les indices sectoriels européens sont dans le vert en Europe à l'exception de celui des ressources de base qui perd 1,3%.

Avec une progression de 3,18%, Veolia Environnement signe la meilleure performance du CAC 40 et du FTSEurofirst 300. Anglo American, en recul de 6,95%, mène à l'inverse les baisses du FTSEurofirst 300 et du Footsie à Londres.

La meilleure performance de l'EuroStoxx 50 revient à Inditex, en hausse de 2,2%, devant Deutsche Telekom, Airbus et Deutsche Bank qui gagnent autour de 2%.

A deux jours de la fin de l'année, le Dax affiche un gain de 10% depuis le 1er janvier, suivi de peu par le CAC 40 qui a pris 9,45% sur la période. A l'inverse, la Bourse de Londres a perdu 4%, plombée par ses valeurs minières.

Pour Naeem Aslam, analyste marchés chez le courtier AvaTrade à Londres, l'année 2016 devrait également être favorable aux valeurs de la zone euro grâce aux mesures prises par la Banque centrale européenne pour soutenir l'économie. "Avec la BCE qui injecte des liquidités dans le système, les marchés européens resteront l'endroit où investir", dit-il.

La timide remontée des cours du pétrole, rassurante pour les perspectives d'inflation, permet aux rendements de la zone euro de repartir à la hausse sur le marché obligataire à l'exception des rendements espagnols qui restent influencés par les tractations entre partis après les élections du 20 décembre. Faute d'accord sur une coalition, l'organisation d'un nouveau scrutin au début 2016 serait perçu comme un moindre mal par les investisseurs.

Le dollar reste stable de son côté autour de 1,0970 euro et de 120,40 yens dans des volumes là aussi limités.

(Véronique Tison pour le service français, avec Sudip Kar-Gupta et John Geddie à Londres)

Copyright © 2015 Thomson Reuters

Je donne mon avis

TÉLÉCHARGEZ GRATUITEMENT L’APPLI
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...